Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Emmanuel Macron à Station F : "Entrepreneur is the new France. Et ça commence ici"

mis à jour le 03 juillet 2017 à 08H07
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Saluant l’ingéniosité de Xavier Niel, Emmanuel Macron a profité de l’inauguration de Station F, le 29 juin 2017, pour rappeler aux start-uppers leur responsabilité vis-à-vis de la France. Un discours acclamé par le public présent… même si une formule a depuis suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux.

Emmanuel Macron : Entrepreneur is the new France
Emmanuel Macron à Station F : "Entrepreneur is the new France. Et ça commence ici" © Stéphanie Mundubeltz-Gendron/L'Usine Digitale

"Je dois vous faire une confidence : il y a trois ans, j’avais promis à ma femme que j’arrêtais totalement la vie politique et que j’allais créer une entreprise, que j’allais être entrepreneur. C’est vrai et Xavier Niel peut témoigner. Simplement à l’époque, Station F n’existait pas. Donc j’ai essayé, j’ai commencé et puis progressivement, j’ai pivoté le business model. Les choses se sont faites en marchant". Emmanuel Macron a osé les jeux de mots et les métaphores lors de son discours pour l’inauguration de Station F le 29 juin 2017.

 

Station F, un esprit entrepreneurial…

Ce que le Président de la République a souhaité mettre en avant, c’est l’esprit entrepreneurial qui anime le plus grand incubateur de start-up au monde. Le même, d’après lui, qui l’a animé lors de sa candidature à la présidentielle. "Ce qui vous réunit ici, ce qui fait que vous êtes à Station F et que vous allez continuer à y être, à créer à vous développer, c’est que vous ne voulez pas qu’on écrive votre vie et la vie de votre pays à votre place. C’est ça être entrepreneur". Et de rappeler que le terme est bien français !

 

… et collectif

Emmanuel Macron a également salué l’esprit collectif de Station F : "On l’a vu en parcourant cette gare, ce lieu de passage, de transit, c’est que vous êtes ensemble et vous êtes ici venant d’horizons, de pays différents, de trajectoires différentes mais avec une même volonté de faire et de changer les choses. Ce qui vous réunit, c’est une ambition incommensurable (de réussite, ndlr)", rappelant que : "La France doit être un pays où l’on a envie de réussir"Mais pas simplement pour soi.
 

Autre message aux locataires de Station F : le partage. "Et si vous êtes là aujourd’hui rassemblés, c’est parce que vous avez décidé d’écrire les prochaines pages pour la planète. Parce que les entrepreneurs, les investisseurs, les chercheurs de demain ne pourront pas réussir simplement pour eux-mêmes. Ce temps-là est fini."

 

Un lieu de transit et de partage

Saluant "l’intelligence et la générosité de Xavier Niel (fondateur du projet, ndlr)", Emmanuel Macron a rappelé aux entrepreneurs qu’ils étaient co-dépositaires de la responsabilité de l’Etat : "la responsabilité qui consiste à former chacun et chacun, celle qui consiste à faire réussir ceux qui viennent du plus loin de la réussite, la responsabilité qui consiste à envisager à chaque seconde ce  que sa réussite oblige quand d’autres sont plus démunis, quand une partie de la planète est dans la précarité écologique". Et d’ajouter : "Ne pensez pas une seule seconde que si demain vous réussissez vos investissements ou votre start-up, la chose est faite. Non, parce que vous aurez appris dans une gare. Et une gare, c’est un lieu où l’on croise les gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien (formule qui a suscité de vives critiques depuis, ndlr), (…) parce que c’est un lieu qu’on partage".
 

Acclamé par les quelque 2000 personnes réunies pour cette inauguration, le président de la République a conclu son discours d’une expression qui lui est chère : "Entrepreneur is the new France. Et ça commence ici, avec vous". Le défi est lancé !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Dognin

09/07/2017 07h18 - Dognin

Tout le problème de la France c,est que le contribuable doit avoir des responsabilités mais pas nos gouvernants.....quand cela va t'il changer!!!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Florian

10/07/2017 10h19 - Florian

tout à fait d'accord... l'entrepreneur doit avoir des responsabilités mais pas nos gouvernants ou nos banques qui ne financent rien contrairement aux USA...

Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale