Actualité web & High tech sur Usine Digitale

En 2016, Google deviendra officiellement constructeur automobile... (et concurrent d'Uber ?)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs D'après Bloomberg, Google donnera à ses véhicules autonomes leur propre entreprise en 2016. La nouvelle entité, qui dépendra d'Alphabet, aurait également comme projet la mise en place d'un service de transport qui marcherait sur les plates-bandes d'Uber.

En 2016, Google deviendra officiellement constructeur automobile... (et concurrent d'Uber ?)
En 2016, Google deviendra officiellement constructeur automobile... (et concurrent d'Uber ?) © Google

Dans un article du 16 décembre, Bloomberg rapporte que le projet de voiture autonome de Google, actuellement gérer par Google X Labs, va devenir une entreprise à part entière en 2016. La nouvelle entité serait sous la tutelle de la société mère Alphabet. Elle serait dirigée par John Krafcik, un vétéran de l'industrie automobile recruté par Google (anciennement chez Hyundai et Ford) en septembre. Bloomberg réaffirme également ce qu'il a exprimé plusieurs fois depuis début 2015 : Google va venir empiéter sur les terres de start-up comme Uber en proposant un service de transport s'appuyant sur ses véhicules.

 

Le service, qui emploierait des véhicules de tailles variables, se destinerait dans un premier temps à des environnements fermés : campus universitaires, locaux d'entreprises ou même des bases militaires. Il aurait l'avantage d'être moins exigeant envers la technologie de conduite autonome, d'échapper aux régulations contraignantes associées à la conduite sur la voie publique, et de permettre à la nouvelle entité de dégager des revenus rapidement après sa création.

 

Uber (dans lequel Google, désormais Alphabet, a beaucoup investi par le passé) travaille aussi à la conception de véhicules autonomes de son côté. L'entreprise de VTC a recruté plusieurs dizaines de chercheurs spécialisés en robotique tout au long de l'année, ainsi que l'ancien vice-président de l'ingénierie de Google, Brian McClendon, en juin dernier. Il est cependant peu probable qu'elle puisse mettre au point une flotte de véhicules autonomes d'ici l'année prochaine.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Nicolas

18/12/2015 08h36 - Nicolas

Bloomberg semble en savoir plus. Pourtant justement c'est bien là la bonne question, pourquoi ont ils autant investi pour ne pas se lancer jusque là. Ces entreprises ont des centaines de Milliards de dollars de cash. Une autre question ? Pourquoi le ferait-il ? vu les faibles marges automobile comparées à celles des téléphones ? Quand on voit le résultat du leur prototype de la Google Car, on peut se pose des questions sur la réussite de leur projet ? D'autant que PSA en Europe est très avancé sur le sujet, il est le leader avec cinq prototypes qui parcourent des milliers de km, et 20 à la fin de 2016. Une chose est sur, l'avenir des taxi est désormais en France, bien sombre.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale