Actualité web & High tech sur Usine Digitale

FIC 2016 : Face à la pénurie de talents, Orange va chercher des compétences en cyberdéfense à Lille

| mis à jour le 26 janvier 2016 à 10H39
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'incursion d'Orange dans la cybersécurité est un succès, mais l'opérateur se trouve limité dans sa croissance par la pénurie de talents sur Paris. Il va, pour y rémédier, implanter son nouveau pôle cyberdéfense à Lille. Un choix qui lui permet de plus d'accéder rapidement à l'Angleterre et au Benelux, deux marchés qu'il convoite.

FIC 2016 : Face à la pénurie de talents, Orange va chercher des compétences en cyberdéfense à Lille
Stéphane Richard, PDG d'Orange, et Michel Van Den Berghe, DG d'Orange Cyberdefense © Julien Bergounhoux

Orange va créer un pôle de cyberdéfense à Lille. Stéphane Richard, PDG, l'a annoncé le 25 janvier, lors d'une conférence de presse au Forum international de la cybersécurité 2016, qui se déroule dans la ville en question. Il a motivé cette décision par la pénurie de talents spécialisés en cybersécurité dans le bassin parisien et par les velléités de l'opérateur de pénétrer le marché européen. "Il existe une carence énorme de recrutement, a-t-il exprimé. Quand on parle du chômage des jeunes, c'est rageant de voir ces pénuries. J'incite les jeunes qui sont déjà dans des filières techniques à se spécialiser sur ces questions de sécurité."

 

D'après le dirigeant d'Orange, il y aurait 2600 postes ouverts sur Paris à l'heure actuelle qui ne trouveraient pas preneur. Orange n'aurait pu embaucher qu'une vingtaine de salariés spécialisés en cybersécurité en 2015 alors que l'opérateur en recherchait une centaine. "Notre croissance est freinée par le manque de ressources, s'énerve Stéphane Richard. Et il s'agit d'une croissance à deux chiffres, à plus de 20% par an. Ce n'est pas rien !"

 

Une situation géographique stratégique

L'autre aspect déterminant est géographique. Orange dispose déjà d'un pôle cyberdéfense à Rennes, mais s'implanter à Lille lui confère un avantage vis-à-vis de l'Angleterre et du Benelux, qui ne sont qu'à une heure de transport de la préfecture du Nord. Orange Cyberdefense a par ailleurs inauguré sa filiale belge la semaine dernière, et compte beaucoup sur son développement à l'international en 2016. Au troisième trimestre 2015, l'activité d'Orange Cyberdefense a connu une croissance de 39,9% par rapport à la même période l'année précédente. "Et nous voyons la tendance se poursuivre," commente Michel Van Den Berghe, directeur général d'Orange Cyberdefense.

 

La création du pôle s'accompagnera de celle d'une centaine de postes. Orange y installera son laboratoire de "threat intelligence" (évaluation des menaces) et ses équipes de réponse en cas d'incident, qui pourront intervenir rapidement à l'échelle européenne. Il disposera aussi d'une composante éducative. "Nous allons insister sur l'aspect formation, y compris pour notre personnel, précise Michel Van Den Berghe. Nous n'excluons pas de faire du recrutement interne, pour qualifier des experts réseaux en cybersécurité." Orange a par ailleurs annoncé des projets de partenariats avec des écoles locales, comme notamment l'IUT de Valenciennes-Maubeuge.

 

Le site sur lequel sera établi le pôle n'a pas encore été défini, mais Orange évoque le pôle d'excellence Euratechnologies. Les dirigeants devaient rencontrer Xavier Bertrand (président du conseil régional de Nord-Pas-de-Calais-Picardie) lundi 25 janvier au soir pour initier le projet. "Nous sommes pressés, et nous ferons aussi vite que possible," a conclu Stéphane Richard. L'opérateur n'a en effet pas de temps à perdre, s'il veut, comme il l'annonce, devenir leader européen du secteur d'ici 2020.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale