Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[IFA 2017] La French Tech bien placée dans le nouveau pavillon "IFA Next"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Avec 28 start-up sur les 130 présentes, la French Tech est arrivée en force pour sa première participation à l’IFA, le salon mondial de l’électronique qui a ouvert officiellement ses portes le 1er septembre 2017 à Berlin.

La French Tech bien placée dans le nouveau pavillon IFA Next
Pierre-Hugues Davoine, chef du Marketing de Bluemint labs, pendant son pitch sur Bixi à l’IFA NEXT 2017. © Nathalie Steiwer

Pour la première fois, la foire de l’électronique grand public a dédié tout un hall aux innovateurs, start-up et laboratoires de recherche : "IFA NEXT". "Nous y sommes la délégation la plus importante après les Britanniques et les Hong-kongais", note Foued Kefif, chef de projet du programme Start up de Business France, qui chapeaute la délégation French Tech à Berlin.

Les start-ups bénéficiant de la logistique et du label French Tech ont été retenues en fonction de leur degré d’innovation, du stade de développement et de leur potentiel. "Nous nous sommes concentrés sur l’internet des objets et le hardware parce que dans un salon qui attire distributeurs et grand public, il fallait des objets que les gens puissent manipuler", précise Foued Kefif.

 

les français en quête de partenariats

Quelques heures après l’ouverture au grand public vendredi, une centaine de personnes avaient déjà approché le stand du réveil olfactif développé en partenariat par le Nantais de Sensorwake et Lexibook. Même succès à quelque mètre de là pour "Hi", l’interphone connecté lancé au printemps par Fenotek. Au dernier CES de Las Vegas, la start-up marseillaise en était encore au prototype industriel. Le produit est maintenant commercialisé en France en partenariat avec Orange pour les connexions en 4G, précise Christian Pétisné, responsable mondiale des ventes. A l’IFA, "nous voulons rencontrer les distributeurs et détaillants sur l’Europe notamment".

Entre le distributeur de nourriture pour chat Catspad ou Lunii qui raconte des histoires aux enfants, le pavillon French Tech à l’IFA Next donne la part belle aux objets grand public. Ce n’est pas un hasard dans un salon programmé juste à temps pour donner le ton des cadeaux "tech" pour Noël.

 

Des interfaces alternatives à la voix

Plus abstrait, la télécommande gestuelle Bixi de bluemintlabs est au cœur de la question en l’air à l’IFA cette année : quelle commande "user friendly" pour les objets intelligents ? Automobile, secteur médical ou "smart-home", le bixi sert d’interface sans contact pour "simplifier la vie quotidienne" a expliqué Pierre-Hugues Davoine, chef du Marketing, pendant son pitch.  Le produit n’est pas encore lancé mais le succès est déjà au rendez-vous : "Bose nous a approché d’eux-mêmes, nous avons un partenariat avec Philips HUE pour les lampes, avec Go Pro…", raconte-t-il.

Une alternative à la voix dans un salon très marqué par la montée en puissance des assistants personnels. "L'intelligence artificielle sera un des gros sujets pas seulement à la maison, mais aussi dans les téléphones et les montres connectées", avait annoncé à la presse Klaus Böhm, du cabinet Deloitte en amont de l’IFA.

 

De l'IA partout

De fait, Amazon occupe pour plus d’un tiers du hall de l’IFA NEXT pour inciter les start-ups à s’appuyer sur les capacités d’apprentissage d’Alexa. Dans son hall fait pour époustoufler les visiteurs, Samsung réserve la part belle aux "prestations" de son assistant Bixby lancé en juillet. Pas de hardware pour Huawei mais de l’intelligence aussi : son PDG, Chengdong (Richard) Yu, a préféré centrer sa eynote du 2 septembre sur l’intelligence artificielle mobile plutôt que sur les appareils eux-mêmes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale