Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Intelligence artificielle : la Corée (vexée d'avoir perdu au jeu de go) annonce un plan de 765 M€

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Suite à la défaite de son champion national lors du match historique qui a opposé l'humain et la machine au jeu de go, le gouvernement coréen a annoncé un investissement de 765 millions d'euros pour la création d'un centre de recherche sur l'intelligence artificielle.

Intelligence artificielle : la Corée (vexée d'avoir perdu au jeu de go) annonce un plan de 765 M€
Intelligence artificielle : la Corée (vexée d'avoir perdu au jeu de go) annonce un plan de 765 M€ © Flickr CC - Adrian Perez

Le gouvernement sud-coréen a annoncé le 17 mars qu'il va investir 1000 milliards de won (765 millions d'euros) dans la recherche en intelligence artificielle d'ici à 2020. Cette annonce fait suite à la défaite 4-1 du champion de go coréen Lee Sedol lors du match historique qui l'a opposé à AlphaGo, un programme développé par Google DeepMind. La défaite écrasante de Lee Sedol a été une surprise pour la plupart des observateurs, et a créé des remous dans l'opinion publique au pays du matin calme.

 

Partenariat public- privé

En effet, la Corée est fière de son industrie technologique de pointe et ne veut pas rater le train de l'intelligence artificielle, décrit par la présidente Park Geun-hye lors de l'annonce comme "la quatrième révolution industrielle". Les fonds contribueront à la formation du premier centre de recherche national dédié à l'IA, qui prendra la forme d'un partenariat public-privé avec six grandes entreprises coréennes : Samsung Electronics, LG Electronics, SK Telecom, KT, Naver et Hyundai Motors.

 

Chaque entreprise prévoit d'investir 3 milliards de won (2,3 millions d'euros) dans ce centre, d'après le ministre en charge des sciences et de l'informatique et télécoms. Le gouvernement compte par ailleurs sur un investissement de 2500 milliards de won (1,9 milliards d'euros) en provenance du secteur privé au cours des cinq prochaines années.

 

un investissement précipité

Un article de Nature met cependant un bémol sur cette annonce. Des scientifiques coréens expliquent que la création de ce centre dédié à l'intelligence artificielle était en fait déjà prévue pour 2017, et que la victoire d'AlphaGo n'a fait qu'accélérer le projet. Mais ils déplorent la précipitation du gouvernement à agir, et soulignent le besoin d'investir à long terme dans la recherche pour obtenir des résultats. Il y a également des zones d'ombre quant à la part réelle d'investissements nouveaux que représente l'annonce et celle d'investissements déjà existants pour les projets Exobrain (similaire à IBM Watson) et Deep View (pour la reconnaissance d'images).

PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale