Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L’Europe lance ses ordinateurs neuronaux

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Deux machines dont l’architecture s’inspire du cerveau sont mises en service dans les universités de Heidelberg et de Manchester. Elles reproduisent le mode de fonctionnement de millions de neurones interconnectés. Une retombée du programme européen Human Brain.

L’Europe lance ses ordinateurs neuronaux
L’Europe lance ses ordinateurs neuronaux

Battre un champion mondial du jeu de Go, c’est bien, mais l’intelligence artificielle peut faire bien d’autres choses. C’est ce que veulent prouver deux équipes de chercheurs, en Allemagne et au Royaume-Uni. Elles ont chacune développé un ordinateur qui s’inspire du fonctionnement du cerveau.

 

500 000 coeurs ARM

Avec ces ordinateurs "neuromorphiques" créés par les universités de Heidelberg  (Allemagne) et de Manchester (Royaume-Uni), chercheurs et industriels vont pouvoir tester les possibilités de ces machines à l’architecture hors norme, qui n’exécutent pas des listes d’instructions, mais trouvent des solutions en faisant interagir des millions de petites unités - comme un réseau de neurones cérébraux.
BrainScaleS, à Heidelberg, est constitué de 20 plaquettes de silicium sur lesquelles ont été réalisés 4 millions de neurones artificiels, interconnectés par un milliard de liaisons synaptiques dynamiques. Les britanniques, pour bâtir leur machine SpiNNaker, ont choisi d’assembler des cœurs de processeurs d’ARM (concurrent d’Intel). 500 000 cœurs ont ainsi été interconnectés.

 

Projet Humain Brain

Par deux voies différentes, toutes deux dans le cadre du projet européen Human Brain qui vise à élucider et reproduire le fonctionnement du cerveau, les deux équipes veulent explorer les possibilités offertes par ces machines innovantes, notamment sur des tâches d’apprentissages pour lesquels les ordinateurs traditionnels sont peu doués.

 

Les ordinateurs neuromorphiques, qui recréent des neurones physiquement implantés dans le silicium, sont aussi l’objet d’un important projet de recherche chez IBM, financé par la défense américaine.

PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale