Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L’Industrie du futur se fixe 4 priorités technologiques dont 3 numériques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le gouvernement a fixé quatre priorité technologiques pour les travaux du plan Industrie du futur lors du premier semestre 2016, dont trois dans le numérique : fabrication additive, cybersécurité et digitalisation de la chaine de valeur.

L’Industrie du futur se fixe 4 priorités technologiques dont 3 numériques
L’Industrie du futur se fixe 4 priorités technologiques dont 3 numériques © Ministère de l'Economie
Le numérique domine la feuille de route technologique présentée par l'Alliance pour l'Industrie du futur, présidée par Philippe Darmayan, le 9 février 2016. A la demande d’Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, et de Thierry Mandon, Secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, quatre technologies prioritaires ont été choisies pour les travaux du 1er semestre 2016. Trois relèvent du numérique : la fabrication additive, la cyber sécurité et la digitalisation de la chaîne de valeur. La quatrième priorité est l’efficacité énergétique.
 
 
une Académie franco-allemande de l'industrie du futur
A cette occasion, les deux ministres ont annoncé la signature d’un accord franco-allemand entre l’Institut Mines Télécom et la Technische Universität München en vue de la création d’une Académie franco-allemande pour l’Industrie du Futur. Ce projet, qui s’inscrit dans les conclusions de la conférence numérique franco-allemande du 27 octobre 2015, vise à favoriser, de part et d’autre du Rhin, le développement des usages du numérique les plus innovants dans l’industrie.
 
 
La formation des salariés aux nouvelles technologies figure également au plan du gouvernement pour accompagner la transformation des sites de production. C’est l’objectif du projet "Osez l'industrie" annoncé par les deux ministres, en lien avec le Commissariat général à l'investissement. Il vise à créer un portail Internet pour informer les élèves et leurs familles sur les métiers, les formations et les besoins de recrutement de l’industrie du futur, en lien avec les entreprises.
 
Vitrine sur la digitalisation des centres de production
L'Alliance pour l'Industrie du futur a enfin labellisé trois vitrines, ayant valeur d'exemplarité et visant à valoriser les meilleures pratiques. Si celle de Bosch à Rodez s’intéresse à l’efficacité énergétique et celle de la SNCF à la maintenance industrielle des matériels roulants, celle d’Air Liquide se penche sur la digitalisation des centres de production.
 
Depuis mai 2015, plus de 1200 PME et ETI ont bénéficié du programme d’accompagnement de modernisation des entreprises via un diagnostic personnalisé proposé par les conseils régionaux affirme le gouvernement. L’objectif est d’atteindre 2000 à la fin 2016. Pour y parvenir, Emmanuel Macron a confirmé, en lien avec Bpifrance, le redéploiement de 100 millions d’euros du programme d'investissement d'avenir afin d’augmenter de 1 milliard d’euros le volume de prêts de soutien aux entreprises attribués dans le cadre du programme "Industrie du futur".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale