Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La fête est finie pour la croissance des ventes de smartphones (et Microsoft en pâtit)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après 10,4% en 2015, la croissance des ventes de smartphones devrait tomber à 5,7% en 2016 et à 6% par an en moyenne d’ici 2020, prévoit IDC. Les marchés les plus dynamiques se trouvent en Inde, Indonésie, Moyen-Orient et Afrique. Microsoft devrait poursuivre sa chute au point de ne plus capter que moins de 1% du marché en 2020.

La fête est finie pour la croissance des ventes de smartphones (et Microsoft en pâtit)
Les iPhone d'Apple sont les seuls à échapper à l'érosion des prix des smartphones. © Apple

La croissance à deux chiffres des ventes de smartphones, c’est finie. Après 10,4% en 2015, elle devrait tomber à seulement 5,7% en 2016, portant le volume de terminaux écoulés à 1519 millions d’unités, prévoit IDC. Et le ralentissement devrait perdurer puisque le cabinet n’entrevoit qu’une progression moyenne de 6% par an sur les cinq années à venir. De quoi faire passer le volume de vente à 1920 millions d’unités en 2020.

 

Saturation des marchés en Chine et dans les pays développés

IDC explique ce tournant par la saturation des trois plus gros marchés que sont la Chine, l’Amérique du Nord et l’Europe de l’Ouest ainsi que du Japon. La croissance dans ces régions, qui représentent 55% du marché en 2015, est déjà tombée à un seul chiffre en l'année dernière. Le développement à deux chiffres est à chercher désormais en Inde, pressenti comme le futur Eldorado des smartphones, mais aussi en Indonésie, quatrième pays le plus peuplé au monde (231 millions d’habitants), au Moyen-Orient et en Afrique.

 

En plus du ralentissement du volume de ventes, les constructeurs sont confrontés à l’érosion des prix qui lamine leurs marges et affecte leur rentabilité. Le prix moyen devrait ainsi chuter de 295 dollars en 2015 à 237 dollars en 2020, pronostique IDC. Apple échappe toutefois à cette dégradation comme en témoigne la montée de son prix moyen de 663 dollars en 2014 à 713 dollars en 2015.

 

Ecroulement des ventes de smartphones sous Windows

Les phablettes, ces smartphones à grand écran (5 pouces et plus), se distinguent par une forte augmentation qui devrait faire monter leur part dans les ventes totales de 20% en 2015 à 32% en 2020. Apple verra la part des phablettes de type iPhone 6 Plus et l’iPhone 6S Plus dans ses ventes atteindre 31% en 2020, contre 26% en 2015.

 

Les perspectives s’annoncent particulièrement mauvaises pour Microsoft. Après un effondrement des ventes de smartphones tournant sous Windows de 18% en 2015 à 29,2 millions d’unités, le marasme devrait se poursuivre avec une baisse de 9,4% en moyenne par an d’ici 2020. De quoi faire chuter la part des Windows Phones de 1,6% en 2016 à 0,9% en 2020. Microsoft, qui fournit 95% de ce segment avec ses mobiles Lumia, en serait la principale victime.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale