Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les cinq raisons qui expliquent pourquoi Google devient Alphabet

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le 10 août au soir, Google s'est transformé. Son fondateur Larry Page a annoncé dans une lettre aux investisseurs que le groupe, fondé en 1998, est désormais une holding dénommée Alphabet. Décryptage des raisons de ce changement en 5 points clés.

Les cinq raisons qui expliquent pourquoi Google devient Alphabet
Les cinq raisons qui expliquent pourquoi Google devient Alphabet

1 - Plus de transparence pour Wall Street

 

Google promet depuis plusieurs années aux investisseurs que les prises de risque de ses activités périphériques, comme les "Moonshots" de son X Lab, ne mettent pas en danger ses profits, générés quasi-intégralement par la publicité en ligne. En scindant le groupe en plusieurs entités, chacune avec leurs capitaux propres, ses dirigeants rassurent Wall Street à ce propos.

 

2 - Donner plus d'autonomie aux dirigeants fétiches du groupe

 

Larry Page et Sergey Brin garderont un contrôle global sur les entités d'Alphabet, mais cette réorganisation va permettre aux personnalités clés du groupe de gagner en autonomie, chacune dans leur domaine. Cela inclut par exemple Tony Fadell (le concepteur originel de l'iPod) qui gère Nest Labs, Dan Doctoroff qui s'occupe de Sidewalk Labs, Bill Maris qui dirige Google Ventures, etc.

 

3 - Une structure plus large pour une ambition toujours plus grande

 

Google, dont le coeur de métier est la recherche sur Internet, était devenu trop étroit pour les ambitions de Larry Page et Sergey Brin. L'entreprise n'a cessé de croître au fil des ans et même ses activités clés dans le logiciel sont particulièrement nombreuses : la recherche en ligne bien sûr, mais aussi les vidéos avec YouTube, le système d'exploitation mobile Android, le navigateur Chrome et le système d'exploitation dérivé Chrome OS, la cartographie avec Google Maps, le stockage sur le cloud, la traduction automatique...

 

Et en parallèle, Page et Brin ne veulent pas se limiter au software. Ils ont pour ambition de "changer le monde", que ce soit en le connectant grâce à des drones, ballons atmosphériques ou satellites, en développant des technologies de véhicules autonomes, en innovant dans les biotechnologies... La création d'Alphabet leur permet de s'appuyer sur le succès de Google pour financer ces initiatives, tout en minimisant les risques en cas d'échec.

 

4 - Développer les Marques du groupe

 

Autre avantage de cette séparation des entités : la possibilité pour chacune d'entre elles de développer une identité qui lui soit propre, plus claire et recentrée, que l'image tentaculaire et nébuleuse d'un Google qui fait tout, partout.

 

5 - Une mesure préventive

 

La réorganisation du groupe en société mère chapeautant des entreprises distinctes, qui était en projet depuis fin 2014, arrive aussi au bon moment alors que Google est accusé d'abus de position dominante par la Commission Européenne.

 

Bien que ce n'en soit pas le but premier, elle pourrait être vu comme une mesure préventive contre un hypothétique procès antitrust qui pourrait imposer à Google de scinder ses services... Comme la Commission l'avait laissé entendre en novembre dernier. Si une demande de ce genre venait à être imposée au géant technologique, Alphabet rendrait la procédure relativement triviale.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

skynets

30/09/2015 16h19 - skynets

c'est aussi pour rassurer les investisseurs.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale