Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les marques payent 750 000 dollars à Snapchat pour une pub qui disparait au bout de quelques minutes !

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le spécialiste de la messagerie instantanée Snapchat a fait un pari en augmentant les tarifs de ses publicités : il demande désormais 750 000 dollars par jour aux entreprises qui veulent diffuser leurs campagnes auprès de ses utilisateurs. Un prix que de nombreux professionnels estiment abusif, d'autant que le message publicitaire s'efface au bout de quelques minutes. 

Les marques payent 750 000 dollars à Snapchat pour une pub qui disparait au bout de quelques minutes !
Les marques payent 750 000 dollars à Snapchat pour une pub qui disparait au bout de quelques minutes !

Snapchat a augmenté les tarifs de ses publicités et ce n'est pas du goût de ses annonceurs. L'application de messagerie instantanée leur demande désormais au minimum 750 000 dollars par jour, selon le site du magazine spécialisé américain Adweek.  La start-up estime ses nouveaux prix justifiés car sa messagerie donne aux marques un accès privilégié à une audience difficile à atteindre : les adolescents. Ils constituent la très large majorité de ses plus de 100 millions d'utilisateurs actifs mensuels.

Plus cher que YouTube

L'application réserve à ses clients des espaces sur les murs d'actualité de ses utilisateurs pour placer leur contenu publicitaire (essentiellement des photos ou des vidéos). Ces messages doivent être courts, une dizaine de secondes en moyenne, alors qu'une publicité télévisée dure autour de 30 secondes.  

L'émission de télé-crochet American Idol réunit souvent plus de 20 millions de téléspectateurs sur la chaîne Fox. Pour y diffuser une annonce commerciale, les marques déboursent 450 000 dollars, soit 300 000 dollars de moins que sur Snapchat. Les tarifs pratiqués par la jeune pousse sont également nettement supérieurs à ceux de YouTube : une publicité en tête de page sur le site ne coûte "que" 500 000 dollars la journée.

Un outil de mesure d'audience de débutant

Plusieurs sociétés ont donc signifié à Snapchat leur mécontentement, souligne Adweek. D'autant que leurs publicités disparaissent après quelques minutes, comme le font les photos éphémères que s'envoient les utilisateurs de la messagerie instantanée.  Pour couronner le tout, l'outil de mesure d'audience de Snapchat n'est pas très sophistiqué. Il ne permet ni de savoir si un homme ou une femme a visionné la photo ou la vidéo, ni de connaître l'âge du public. Mais la jeune pousse, créée en 2011, ne vend de la publicité que depuis 2014. Elle va affiner progressivement ses outils de mesure.

Ces contre-arguments n'ont pas empêché certaines entreprises de signer avec Snapchat pour des campagnes publicitaires au prix fort, comme McDonald's ou encore le studio Universal, qui a mis en avant sur l'application son film Dumb and Dumber De.

Lélia de Matharel

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Osko Production

16/01/2015 19h02 - Osko Production

Une vidéo publicitaire éphémère, ça c'est un vrai défi pour les marques! Il faut miser davantage sur le contenu, attrayant, intéressant et avant tout mémorable !

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale