Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Macron 2 : La France n'aura pas sa grande loi sur l'économie numérique, et c'est moche...

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Edito Alors que sa première loi était passée au forceps, à grand coup de 49.3, voici la seconde loi Macron éparpillée façon puzzle dans des amendements ajoutés à la va vite à la loi pour une république numérique d'Axelle Lemaire et dans les futures lois Sapin et El Khomri. C'est bien dommage...

Macron 2 : La France n'aura pas sa grande loi sur l'économie numérique, et c'est moche...
Macron 2 : La France n'aura pas sa grande loi sur l'économie numérique, et c'est moche... © Elysee.fr - capture vidéo

Après l'euphorie de la Macronmania à Las Vegas et San Francisco et le sondage plaçant le jeune ministre en candidat victorieux de la gauche en 2017, l'heure est à la gueule de bois.

 

À l'été 2015, Emmanuel Macron annonçait qu'il déshabillait la loi Numérique d'Axelle Lemaire de ses aspects économiques pour en présenter une lui-même dédiée à "la modernisation de notre économie par le numérique." Il a finalement déclaré ce 20 janvier qu'il ne porterait pas ce texte qui avait été baptisé Noé pour "nouvelles opportunités économiques". Un coup dur pour celui dont la liberté d'expression et la popularité irritent Manuel Valls. Mais ce qui est regrettable c'est que cette décision politique aura des conséquences économiques.

 

Dispersion

La loi Lemaire, délestée de son pan économique donc, pâtit déjà d'un brouhaha délétère depuis qu'elle est arrivée à l'Assemblée nationale, le 19 janvier. Emmanuel Macron va finalement y apporter des amendements concernant les "données générales, l'accélération du déploiement de la fibre ou du réseau mobile" qui n'auront pas bénéficié de la consultation publique menée en octobre et qui vont venir encore ajouter de la confusion à la confusion.

 

Le projet de loi Noé (pour "nouvelles opportunités économiques") devait aussi "créer les conditions d’un accès égal aux nouvelles opportunités qu’offre le numérique" en dotant d'un cadre adapté les activités non salariées qui naissent des plates-formes numériques et de l'économie collaborative. Ces aspects de feu la loi Macron 2 intégreront finalement celle sur le dialogue social de la ministre du Travail Myriam El Khomri (qui contient un volet "emploi et numérique", à la suite du rapport Mettling).

 

Les mesures initialement prévues sur le financement de cette nouvelle économie pour "ramener le capital qui est celui de nos épargnants vers le financement de l’économie réelle" et "adapter le cadre fiscal" devraient de leur côté venir abonder "un texte financier important" dont on ne sait rien si ce n'est qu'il sera porté par le ministre des Finances Michel Sapin.

 

dilution

Mais si tout trouve sa place dans d'autres lois, pourquoi tout cela est-il dommage ?

Parce qu'il y a urgence et que toutes ces mesures seront saupoudrées dans le temps.

Parce que diluer ces sujets dans des projets de loi plus vastes ne se fera pas sans pertes en chemin.

Parce que, comme le disent toutes les start-up qui ont réussi, il faut "être focus" pour être efficace.

Parce qu'une vraie loi économique dédiée aux impacts du numérique aurait été un signal visible pour tous les acteurs et investisseurs, tricolores comme étrangers, que la France le prend (enfin) ce virage digital.

 

Brandir le coq rose de la French Tech et partager sa vision d'une France devenue un eldorado pour des entrepreneurs qui embauchent à tour de bras pour faire grandir encore leur start-up élevées au rang de championnes internationales, c'est bien. Mais se retrousser les manches pour créer les conditions de réalisation de cette vision en réformant aussi profondément que rapidement le pays même à un an des présidentielles, ce serait mieux.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Pierre Ygrié

22/01/2016 07h44 - Pierre Ygrié

Un déluge !! pour les ruraux du moins qui comptaient sur cette loi pour faire prendre en compte des demandes non satisfaites par la loi Lemaire https://websdugevaudan.wordpress.com/

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale