Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Nous sommes tous des champions du numérique

mis à jour le 02 juin 2015 à 14H52
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Nous sommes tous des champions du numérique
Nous sommes tous des champions du numérique © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

A force d’en parler, on pense que c’est acquis. Un peu comme des profs qui rabâchent des concepts en espérant que le cerveau de leurs élèves, de guerre lasse, accepte enfin de les apprendre. Mais la pédagogie, celle qui fait que l’on comprend ce que l’on nous enseigne et que l’on sait ensuite s’en servir, ce n’est pas cela. En matière d’éducation comme en matière économique, il ne suffit pas de placer « transformation numérique » dans toutes ses phrases pour que celle-ci advienne et que son organisation s’en empare. Ce mouvement de fond ne s’enseigne pas : on ne peut pas se former à une révolution technologique en cours. Ce mouvement de fond ne s’apprend pas non plus : les fragiles lois de ce nouveau monde changent trop rapidement. Pour mesurer la transformation digitale, il faut l’appréhender sur le terrain. Le terrain, c’est évidemment la Valley (dans laquelle tous les comex du CAC 40 ou presque sont allés faire un voyage initiatique), mais pas seulement. Le terrain dans le domaine numérique, c’est, d’abord et avant tout, le web et tous ses sites (j’allais écrire services…). C’est aussi les smartphones, ces télécommandes de notre vie numérique et les applis qui vont avec. Le terrain, c’est surtout les usages que nous faisons de ces technologies en tant que professionnels ou clients.

Pour comprendre et assimiler la « chose » numérique, il faut la pratiquer assidûment. C’est pourquoi « L’Usine Nouvelle » a lancé, il y a deux ans, « L’Usine digitale », le média de la transformation numérique des entreprises. Ce média se veut concret et pédagogue. Success-stories d’entreprises, décryptages des nouveaux business-model, focus sur les technologies clés, identification des champions cachés… Il fournit à ses 500 000 visiteurs mensuels les clés pour comprendre et analyser les grands enjeux de la transformation digitale.

Dernier exemple en date : le dossier de couverture de ce numéro qui révèle 40 chief digital officers (CDO) français, ces personnes chargées d’orchestrer la transformation numérique de leur entreprise. La leçon de ce trombinoscope ? Il n’existe pas de profil type pour devenir CDO. Ne tentez pas d’établir un portrait-robot du spécialiste de la transformation numérique, il n’y en a pas. Nos 40 champions n’ont qu’une seule chose en commun : la mission qu’ils ont à orchestrer. Et peut-être aussi une qualité : la curiosité. Et c’est la bonne nouvelle du digital. Que l’on soit ou pas un novice du web, le numérique est à la portée de tous… Pourvu que l’on soit curieux !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale