Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Pourquoi Orange crée sa banque mobile avec Groupama

| mis à jour le 22 avril 2016 à 10H03
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Analyse [ACTUALISE] L’opérateur se rapproche de Groupama dans le cadre d’un partenariat et éventuellement une prise de participation de 65% de Groupama Banque pour créer la banque sur mobile Orange Banque. Une opération qui change la donne dans le monde bancaire à l’approche du débarquement en France des systèmes de paiement Apple Pay et Android Pay.

Pourquoi Orange crée sa banque mobile avec Groupama
Pourquoi Orange crée sa banque mobile avec Groupama © Stéphanie Jayet

Actualisation du 22 avril : Orange annonce avoir conclu ses négociations avec Groupama ce 22 avril. L'opérateur télécom prend 65% de la filiale bancaire de Groupama.

 

Alors que les rumeurs prêtent à Orange des velléités d’acheter son concurrent Bouygues Telecom, c’est avec Groupama qu’il annonce entrer en négociations exclusives. Objectif : la création d’Orange Banque en partenariat avec Groupama Banque, et même une éventuelle prise de participation de 65% dans ce dernier. Cette banque "mobile" sera lancée début 2017 en France, puis dans d’autres pays d’Europe comme l’Espagne ou la Belgique.

 

L'expérience Orange Money

Fort en particulier de son expérience africaine avec Orange Money (15 millions de clients), le numéro un français des télécoms a fait du paiement et des services financiers un des objectifs de sa nouvelle stratégie Essentiels 2020. Lors de l’annonce de ce dernier le 14 mars 2015, Stéphane Richard, PDG du groupe a fixé à 400 millions d’euros le chiffre d'affaires de l’opérateur dans le domaine financier dès 2018.

 

Résister à Apple et Google

Depuis octobre 2015, Orange a déjà fait un pas en avant avec le déploiement d’Orange Cash, solution de paiement mobile sans contact basée sur un compte prépayé, chez 350 000 commerçants. S’adosser à une banque dématérialisée existante comme Groupama Banque pour ce type de services pourrait aider l’opérateur à mieux résister à l’arrivée prochaine en France de concurrents de poids : Apple avec Apple Pay et Google avec Android Pay. Même si les deux acteurs souhaitent exploiter aussi leur réseau de boutiques Orange et d’agences Groupama et Gan.

 

Paiement mais aussi épargne et crédits

Mais avec ce rapprochement, Orange pourrait envisager d’aller bien au delà du paiement et se diversifier dans des services bancaires qu’il n’a pas encore testés. Dans son communiqué, il évoque des services de banque au quotidien, d’épargne, de crédits et d’assurance.

 

Selon le communiqué commun des deux entreprises, Groupama voit dans cet accord un moyen d’accélérer la modernisation de son offre de banque numérique. Avec cette annonce, l’arrivée des services d’Apple et Google et d’autres grands du numérique ou les projets de la grande distribution, les services bancaires échappent de plus en plus aux groupes bancaires historiques. Ils vont, eux-aussi, devoir veiller à se transformer au plus vite.

PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale