Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Sigfox étend son réseau au Royaume-Uni, avant de s'attaquer à la Silicon Valley

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Sigfox continue de déployer son réseau cellulaire bas débit dédié à l'internet des objets. La start-up toulousaine s'associe à Arqiva pour couvrir le Royaume-Uni et compte déployer sa solution dans la Silicon Valley dans les prochaines semaines.

Sigfox étend son réseau au Royaume-Uni, avant de s'attaquer à la Silicon Valley
Sigfox étend son réseau au Royaume-Uni, avant de s'attaquer à la Silicon Valley © LaertesCTB - Flickr - C.C.

La start-up toulousaine Sigfox est sur tous les fronts en ce printemps. Après avoir bouclé une troisième levée de fonds, recruté Anne Lauvergeon pour diriger son conseil d'administration, l'étoile montante de la filière française de l'internet des objets vient de signer un contrat majeur avec la société britannique Arqiva (ancienne division de la BBC). L'opérateur d'infrastructures télécom et fournisseur de services média sera chargé de déployer le réseau UNB (ultra narrow band) du Français au Royaume-Uni, mais aussi de commercialiser l'offre de Sigfox auprès des professionnels de la filière de l'internet des objets.

"Comme en Espagne, où nous avons conclu un accord avec l'opérateur Albertis Télécom, nous avons privilégié un modèle de partenariat pour aller très vite", précise Thomas Nicholls, directeur marketing de Sigfox. L'objectif est de faire grandir le réseau de transmission dédié à l'internet des objets le plus rapidement possible. D'autres annonces de ce type sont attendues dans les prochaines semaines.

le rêve américain de sigfox

Parallèlement, Sigfox connecte des zones à fort potentiel pour faire connaître sa technologie. Les villes de Munich, en Allemagne, et Milan, en Italie, sont ainsi couvertes. Sigfox voit plus loin, et compte déployer son réseau dans la Silicon Valley. Tout est déjà prêt à San Francisco, ne manque plus que le feu vert des autorités américaines, qui devrait intervenir dans les prochaines semaines. "L'objectif de faire de la pédagogie autour de notre solution pour construire un écosystème autour", explique Thomas Nicholls. Petit à petit, Sigfox complète son projet de bâtir une infrastructure mondiale - peut-être un futur standard de l'internet des objets géré depuis l'Europe.

Sylvain Arnulf
 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale