Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Tech 40, le CAC 40 des PME technologiques lancé par Euronext

| mis à jour le 05 mai 2015 à 07H15
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La filiale d’Euronext, Enternext, dédiée aux valeurs boursières moyennes, veut devenir un hub européen pour les entreprises de technologie. Elle dévoile le nom des 40 entreprises qui constitueront un indice réservé aux PME innovantes. Celles-ci bénéficieront de services premium.

Tech 40, le CAC 40 des PME technologiques lancé par Euronext
Tech 40, le CAC 40 des PME technologiques lancé par Euronext

Les PME technologiques auront désormais leur CAC 40. Enternext, la filiale d’Euronext pour les capitalisations boursières inférieures à 1 milliard d’euros, lance un nouveau label dédié à ces sociétés innovantes. Assisté d’un comité d’expert, la place boursière a sélectionné 40 entreprises, sur les 320 cotées sur ses marchés, pour leur attribuer le label "Tech 40". "C’est un label attribué une fois par an qui donnera accès gratuitement à des services premium", explique Eric Forest, le PDG d’Enternext. Les critères de sélection ne se focalisent pas uniquement sur la performance boursière de ces sociétés. Des critères plus économiques et financiers (montant des levées de fonds réalisées hors de la Bourse, croissance du chiffre d’affaires, etc.) sont aussi pris en compte.

Le nom des 40 sociétés a été dévoilé lundi 27 avril en présence d’Axelle Lemaire, la secrétaire d’Etat en charge du numérique. Parmi elles, 23% appartiennent au secteur des sciences de la vie, 10% sont des cleantechs, le reste est composé de sociétés du numérique. La capitalisation boursière moyenne du label Tech 40 s’élève à environ 350 millions d’euros.

Les 40 entreprises labellisées "Tech 40"

1000Mercis, Ablynx, Adocia, Albioma, Auféminin, Ausy, Axway Software, Barco, BE Semiconductor Industries, Blue Solutions, Cardio3 Biosciences, DBV Technologies, DOCdata, Econocom Group, Ekinops, Erytech Pharma, EuropaCorp, EVS Broadcast Equipment, Galapagos, Gameloft, GFI Informatique, Global Bioénergies, Impresa, Innate Pharma,  Inside Secure, Ldlc.com, MDxHealth, Mersen, Metabolic Explorer, MGI Digital Graphic Technology, Neurones, Novabase, Ordina, Pharmagest Interactive, Saft Group, Soitec, SoluCom, Store Electronic Systems, Valneva, Zenite

 

Une majorité d’entreprises françaises

L’initiative regroupe les quatre marchés d’Euronext (Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne) mais la majorité des entreprises labellisées sont cependant françaises (27 françaises, 7 belges, 4 néerlandaises et 2 portugaises).

"Nous voulons les aider à mieux faire connaître leurs métiers auprès des investisseurs", déclare Eric Forest. Les sociétés labellisées bénéficieront d’une plus grande visibilité auprès des investisseurs. Les 40 seront regroupées dans un nouvel indice qui sera lancé le 4 mai 2015. Baptisé "Enternext Tech 40", calculé quotidiennement, il donnera un indice de la santé de ce secteur, mais ne sera pas encore assorti de produits financiers dédiés.

Enternext organisera par ailleurs des réunions régulières entre les 40 labellisés et des investisseurs, pour les aider à mieux gérer leur cours de bourse. Enfin, un club des patrons de ces sociétés sera réuni une fois tous les trimestres autour de thèmes liés à leurs financements ou autour d’un grand témoin.

Attirer des sociétés étrangères

L’opérateur boursier espère développer les opérations de marché autour de ces PME et ETI, souvent moins attractives pour les investisseurs que les grands groupes. L’angle technologique est justement porteur aujourd’hui. En 2014, sur les 31 introductions en bourse sur Enternext, 29 étaient des sociétés innovantes. Et la tendance sur 2015 semble être la même…

"Notre ambition, c’est de faire d’Enternext un hub européen pour la tech", affiche Eric Forest. Sans donner d’objectif chiffré, Enternext espère que son initiative attirera des sociétés d’autres pays européens sur ses marchés. A l’instar de la cleantech italienne Electro Power System qui a levé 14,2 millions d’euros sur Enternext Paris le 22 avril dernier.

Arnaud Dumas

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale