Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Tour de France de la French Tech : Lille, carrefour de l'Europe, s'impose dans les 9 lauréats

| mis à jour le 12 novembre 2014 à 13H58
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Suite de notre tour de France des métropoles candidates au label French Tech. Aujourd'hui, direction le Nord Pas-de-Calais et Lille, située au carrefour de l'Europe, la capitale des Flandres assure d'ores et déjà que c'est "en son sein que bat le coeur de la French Tech". Bien senti ! La métropole lilloise vient en effet d'être labelisé French Tech.

Tour de France de la French Tech : Lille, carrefour de l'Europe, s'impose dans les 9 lauréats
Tour de France de la French Tech : Lille, carrefour de l'Europe, s'impose dans les 9 lauréats © Yann Caradec - Flickr - CC

Au nord de Paris, elle est la seule ville à présenter sa candidature. La ville-mère des Flandres devient Lille's Digital pour l'occasion et profite de son implantation géographique stratégique pour faire valoir sa candidature au label French Tech.

Les chiffres clés
Le numérique représente 3600 entreprises et plus de 30 000 emplois sur le territoire du Nord Pas-de-Calais. D'ailleurs, ce sont près de 10% des ingénieurs français qui sont formés dans la région.

"C'est au coeur de l'Europe, entre Paris, Londres, Bruxelles et Amsterdam, que la French Tech prend sa dimension", peut-on lire sur le site de campagne de Lille. 

Avec plus de 35% de sa population âgée de moins de 25 ans et 9 000 sociétés créées ou reprises l'année dernière, Lille entend bien exploiter le potentiel de sa jeunesse, redynamiser le tissu industriel grâce à la technologie et mettre en avant ses 350 entreprises locales grâce au label French Tech.  

LES SPÉCIALITÉS

Considéré comme fer de lance de l'économie numérique métropolitaine, le parc EuraTechnologies de Lille regroupe 4 secteurs d’activité : l’e-business et pure players, les systèmes d’information et édition de logiciels, les télécoms et réseaux, les industries de contenus.  

Non loin de là, à Tourcoing, La Plaine Images est spécialisée dans l'industrie numérique de l’image (jeux vidéo, cinéma, images de synthèse, serious games, réalité augmentée…).

LES ENTREPRISES MOTRICES

Des fleurons locaux du numérique, leaders mondiaux dans leur domaine, Lille en a ! La première est fondée à Roubaix en 1999 par Octave Klaba, il s'agit de OVH, le n°1 de l’hébergement Internet en Europe. Avec plus de 160 000 serveurs hébergés dans ses douze centres de données et une présence dans 16 pays sur 3 continents, OVH s’impose comme la référence mondiale. 

L'autre pépite lilloise développe elle des jeux vidéo en réseau comme Dofus ou Wakfu. Ankama est née en 2001 sous la houlette d'Anthony Roux, Camille Chafer et Emmanuel Darras, c'est un groupe indépendant de création numérique qui œuvre dans le domaine du divertissement. Ankama s’est vu décerner le Prix du Créateur de Jeu Vidéo 2012 par le ministère de la Culture.

Le dernier débarqué en pays ch'ti n'est autre que le géant IBM. En 2013, c'est sur le site d'EuraTechnologies que le IBM Services Centre France a décidé de poser ses bagages. Destiné à répondre aux besoins de clients français en matière de développement et de gestion d'applications et d'intégration de systèmes, cet IBM Center a déjà permis la création de 1000 emplois. 

LE QUARTIER NUMÉRIQUE

Surnommé la Ch'tillicon Valley, accélérateur de start-up devenu "the place to be" pour les entreprises digitales, le site d'EuraTechnologies dispose d'un écosystème des plus favorables au développement numérique. Et Lille's Digital compte sur son parc numérique pour rafler le label French Tech.

Avec plus de 137 entreprises le parc EuraTechnologies mêle la recherche, la formation et l’entrepreneuriat pour propulser les start-up qui lui font confiance. Autour du site, les écoquartiers des Rives de la Haute Deûle ambitionnent de devenir un véritable laboratoire d’innovation dans lequel habitants et usagers entreraient de plein pied dans le Lille's Digital. 

 
 
LE LOGo
Avec un slogan comme "Le coeur de la French Tech", Lille a trouvé son logo sans grande peine : un coeur reprenant la devise suscitée et le nouveau nom d'usage, Lille's Digital. 
 
 
La Com'
Plutôt active sur les réseaux sociaux et via son site officiel, la candidature de Lille au label French Tech recueillait 200 soutiens d'entreprises numériques le 31 juillet 2014. 
 
 

Parmi les soutiens de marque, Frédérique Grigolato, fondatrice de Clic and Walk, Henrijk et Octave Klaba, dirigeants de OVH ou encore Mongi Zidi, PDG d'Archimed. 

Wassinia Zirar

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale