Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Vous avez un projet pour relever les grands défis du numérique... Il reste de l'argent aux investissements d'avenir

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dans le cadre du Programme des investissements d’avenir, le gouvernement lance un nouvel appel à projets sur les réponses à apporter aux trois grands défis du numérique : la numérisation du monde physique, la nouvelle économie de la donnée et la sécurisation des futurs dispositifs numériques.

Vous avez un projet pour relever les grands défis du numérique... Il reste de l'argent aux investissements d'avenir
Vous avez un projet pour relever les grands défis du numérique... Il reste de l'argent aux investissements d'avenir

Dans le cadre de la deuxième phase du Programme d’investissements d’avenir, le Commissariat général à l’investissement et le gouvernement donnent le coup d’envoi à l’action "Grands défis du numérique". Objectif : identifier et soutenir des projets collaboratifs de R&D visant à apporter des réponses innovantes à trois grandes tendances : la numérisation croissance du monde physique (objets connectés, sans contact, réalité augmentée, robotique, impression 3D, capteurs…), la nouvelle économie de la donnée (algorithmes de recommandation, personnalisation, gestion de la relation multicanal, optimisation des processus, simulation cyberphysique…), et la sécurisation des futurs dispositifs numériques (cyber-sécurité, identité numérique, e-paiement…).

 

Ces projets pourront par exemple chercher à faciliter les coopérations entre l’homme et le robot en exploitant tout le potentiel des technologies d’intelligence artificielle, développer des méthodes de médecine prédictive fondée sur l’analyse de mégadonnées, ou encore créer des solutions ergonomiques et industrielles de biométrie révocable.

 

Une Enveloppe de 175 millions d'euros

Cette action s’inscrit dans une enveloppe de 175 millions d’euros prévue par le Programme d’investissement d’avenir 2 pour développer les "Technologies et usages du numériques", le pendant usgaes de l'enveloppe "coeur de filière", plus technologique. Chaque projet doit associer plusieurs partenaires dans le cadre d’un consortium, durer 24 à 36 mois, disposer d’un budget de 5 à 10 millions d’euros, avoir des retombées industrielles à court et moyen termes, et conforter les acteurs français du numérique la compétition mondiale dans le secteur.

 

L’appel à projets publié aujourd’hui est le premier d’une série d’appels qui seront lancés au rythme de deux par an. Les pré-propositions sont à déposer au plus tard le 17 novembre 2015 à 12h00.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale