Atos lance l'Atos Digital Hub, une solution pour faciliter le partage de données

Le groupe Atos a dévoilé une nouvelle solution se basant sur la gestion de données. Intitulé "Atos Digital Hub", l'outil vise à favoriser la collaboration entre différents acteurs grâce à un écosystème numérique sécurisé.

Atos lance l'Atos Digital Hub, une solution pour faciliter le partage de données © Atos

Atos a annoncé le 7 juillet 2021 le lancement de "Atos Digital Hub", une solution dont l’objectif principal est de servir d’accélérateur pour la conception de plateformes d’écosystèmes. Atos ambitionne de mettre à disposition des organisations des hubs d’écosystèmes numériques de confiance où différents intervenant (entreprises, partenaires, fournisseurs et clients) peuvent partager des données en toute sécurité. 

Il est ainsi plus facile de "concevoir, gérer et monétiser des services en toute transparence et en bénéficiant de garanties contractuelles sur la façon dont les données seront utilisées et protégées", indique la société dans un communiqué. Cette nouvelle solution permet entre autres l’utilisation de logiciels d’analyse et d'outils d’intelligence artificielle pour extraire la valeur des données, mais aussi créer des services métier s’appuyant sur divers données.

Des offres adaptées par secteur
Concrètement Atos interviendra en tant qu’intermédiaire et assurera le bon fonctionnement et la coordination de la plateforme. "Atos utilisera ainsi l’ensemble de ses connaissances et technologies pour créer des plateformes métier de nouvelle génération qui aideront les partenaires à collaborer et à générer un meilleur retour sur investissement vis-à-vis de leurs données et services respectifs", a déclaré Gard Little, VP Global Services Markets and Trend au sein du cabinet d’analystes IDC. "Qui plus est, Atos collabore avec des communautés dédiées aux données et au cloud, tels que le consortium Gaia-X et les partenaires IDSA, afin de promouvoir des solutions commerciales innovantes qui utilisent les données de manière équitable et souveraine", a-t-il ajouté.


Par exemple, dans le secteur des soins de santé, Atos pourra proposer des offres adaptées intégrant des parcours de soins plus personnalisés et efficaces pour les patients grâce à des plateformes de soins cliniques interopérables qui permettent aux professionnels, aux établissements, aux laboratoires ou aux services publics d’échanger des informations de santé et d'éliminer les disparités entre les différents systèmes.

Récemment, Atos, en partenariat avec Thales, a présenté la société "Athea". Annoncé par la ministre des Armées Florence Parly lors d'un discours à Creil sur l'intelligence artificielle, la société a pour objectif de développer "une plateforme souveraine associant traitement de données massives et intelligence artificielle". Elle s'adresse aux secteurs public et privé dans les secteurs de la défense, du renseignement et de la sécurité intérieure.