Avec Windows 365, Microsoft lance son offre de session Windows virtualisée dans le cloud

Microsoft se lance dans le "Cloud PC". L'entreprise a dévoilé son offre Windows 365 qui repose sur Azure et permet d'accéder à Windows 10, ses applications et ses données depuis n'importe quel appareil. Cette offre sera accessible à partir du 2 août.

Avec Windows 365, Microsoft lance son offre de session Windows virtualisée dans le cloud © Microsoft

Microsoft lance un nouveau service de "Cloud PC". A l'occasion de sa conférence Microsoft Inspire, la firme de Redmond a dévoilé mercredi 14 juillet 2021 cette nouvelle offre Windows 365 qui repose sur Azure et permet d'utiliser Windows 10 et ses applications, comme Office 365, sur n'importe quel matériel. Cette offre, conçue pour le travail hybride, sera accessible à partir du 2 août.

Utiliser Windows 10 et ses applications
Le but est de proposer l'utilisation de Windows 10 et de ses applications (comme la suite Office) sur n'importe quelle machine via Microsoft Azure. Windows 365 permet donc aux utilisateurs d'accéder à leur "expérience Windows" sur n'importe quel appareil. Il est possible d'accéder à l'ensemble de ses applications, outils, données et paramètres. Avec son offre Windows 365, Microsoft assure combiner "la puissance et la sécurité du cloud avec la polyvalence et la simplicité du PC".

Microsoft assure que les données et applications stockées dans le cloud sont sécurisées. Windows 365 permet également la création d’une nouvelle catégorie de système d’exploitation hybride appelée "Cloud PC". Ce système utilise à la fois la puissance du cloud et celle de l’appareil utilisé pour offrir aux utilisateurs une expérience Windows complète et personnalisée. Cette nouvelle catégorie n'est pas définie très clairement par Microsoft.

Une offre différente de Windows Virtual Desktop
"Tout comme les applications ont été transférées dans le cloud avec le SaaS, nous amenons désormais le système d'exploitation dans le cloud, offrant aux entreprises une plus grande flexibilité et un moyen sécurisé de permettre à leur personnel d'être plus productif et connecté, quel que soit leur emplacement", a commenté Satya Nadella, président et CEO de Microsoft. Cette offre est également très utile dans les organisations de travail hybride où les employés oscillent entre bureau et télétravail. Des modes d'organisations qui devraient se multiplier à la suite de la pandémie de Covid-19 qui a renforcé le recours au télétravail.

Windows 365 sera beaucoup plus facile à utiliser que Windows Virtual Desktop et ne nécessitera pas les mêmes configurations.  Microsoft n'a pas encore détaillé sa politique tarifaire mais il semble que ce nouveau service sera facturé à un coût fixe par utilisateur. Une différence notable par rapport à l'offre Windows Virtual Desktop dont la tarification est basée sur l'utilisation d'Azure.