Deep01 lève 2,7 millions de dollars pour déployer son logiciel de détection automatique des AVC

Levée de fonds Vu ailleurs La start-up taïwanaise Deep01 a développé un logiciel d'imagerie médicale capable de détecter grâce à l'IA les hémorragies intracérébrales, un type d'AVC provoqué par la rupture d'un vaisseau sanguin dans le cerveau. Elle vient de lever 2,7 millions de dollars auprès notamment d'Asus. Elle espère booster la commercialisation de son produit qui est actuellement utilisé par quatre établissements médicaux taïwanais.

Deep01 lève 2,7 millions de dollars pour déployer son logiciel de détection automatique des AVC © Michael Righi - Flickr

La start-up taïwanaise Deep01, spécialiste du deep learning appliqué à l'imagerie médicale, vient de lever 2,7 millions de dollars, révèle Techcrunch le 22 juin 2020. Le tour de table a été mené par le fabricant d'ordinateurs Asus, le fonds BE Capital et le Digital Economy Fund cofinancé par les organismes de recherche taïwanais l'Industrial Technology Research Institute (ITRI) et l'Institute for Information Industry (III).

30 secondes suffisent
Lancé en 2016 par le chercheur de l'Université Harvard David Chou, Deep01 a développé un logiciel d'imagerie médicale qui utilise le deep learning pour détecter les hémorragies intracérébrales sur un scanner. Ce type d'AVC est provoqué par la rupture d'un vaisseau sanguin entraînant une hémorragie dans le cerveau. Arrivés aux urgences, les patients doivent être pris en charge le plus rapidement possible pour minimiser les séquelles. A ce titre, la jeune pousse affirme que son logiciel est capable de détecter les signes cliniques d'un AVC sur un scanner cérébral en 30 secondes avec un taux de précision de 93 à 95 %.

Le logiciel a obtenu l'autorisation des Federal and Drug Administrations (FDA) de Taïwan et des Etats-Unis pour sa commercialisation. Aujourd'hui, il est déjà utilisé par deux centres médicaux et deux hôpitaux taïwanais. Deep01 affirme que son outil a déjà aidé le personnel médical à vérifier plus de 2000 scanners cérébraux. La jeune pousse est en attente d'une deuxième autorisation de commercialisation pour une nouvelle fonction de son logiciel. Elle permettrait de détecter et de mesurer les anomalies de la ligne médiane du cerveau qui peuvent être provoquées par un AVC, une tumeur cérébrale ou une lésion.


Les initiatives se multiplient
Deep01 n'est pas la seule start-up à s'être spécialisée dans l'imagerie médicale augmentée appliquée au cerveau. La jeune pousse israélienne MaxQ AI a développé un logiciel pour détecter en quelques minutes les AVC et les traumatismes crâniens. De son côté, Intel s'est récemment associé avec l’université de Pennsylvanie aux Etats-Unis pour créer des algorithmes de détection des tumeurs cérébrales. L'entreprise américaine emploie une méthode inédite en matière de machine learning pour garantir la confidentialité des données patients. Les modèles seront entraînés directement dans les établissements de santé puis remontés pour être agrégés.