Cassie, le robot bipède d’Agility Robotics, réalise une course de 5 kilomètres

Vidéo Le robot bipède Cassie, développé par les chercheurs de l'Oregon State University et la start-up américaine Agility Robotics, a réalisé une course de cinq kilomètres en une seule charge. À terme, l'objectif est de permettre des livraisons de colis et d'aider les particuliers dans les activités du quotidien.

Cassie, le robot bipède d’Agility Robotics, réalise une course de 5 kilomètres © Oregon State University

Le robot bipède Cassie, élaboré par la start-up américaine Agility Robotics et l'Oregon State University (OSU), a été capable de courir 5 kilomètres avec une seule charge en l'espace de 53 minutes et 3 secondes. Cette annonce, qui marque une nouvelle étape dans la motricité et l'agilité des robots bipèdes, a été faite dimanche 25 juillet par l'OSU.

 


DES LIVRAISONS AUX COURSES À PIEDS
Le robot Cassie, présenté pour la première fois en 2017 par Jonathan Hurst qui est professeur à l'OSU, a été créé avec l'ambition de réaliser des livraisons de colis. Depuis, les ingénieurs de l'université de l'Oregon ont entraîné Cassie dans un simulateur pour lui permettre de monter et descendre des escaliers sans utiliser de caméra ou de LIDAR ou encore être capable de courir 5 kilomètres.

"Les étudiants du Laboratoire de robotique de l'OSU ont combiné l'expertise de la biomécanique et les approches existantes de contrôle des robots avec de nouveaux outils d'apprentissage automatique, a déclaré Jonathan Hurst. Ce type d'approche holistique permettra d'atteindre des niveaux de performance similaires à ceux des animaux".

Des robots à disposition des particuliers
C'est dans le terrain de l'université que le robot s'est adonné à sa course à "pieds". Au cours de cet essai, Cassie est tombée une première fois à cause de la surchauffe d'un ordinateur puis une seconde fois après avoir exécuté un virage trop rapidement. Toutefois, selon Jeremy Dao, autre membre de l'équipe d'ingénieurs, ils ont pu à travers cet essai "atteindre les limites du matériel et montrer ce qu'il peut faire." Les travaux de l'équipe permettront de mieux comprendre le mouvement des jambes et pourraient contribuer à rendre les robots bipèdes plus courants à l'avenir.
 


Pour atteindre ce résultat Cassie "a appris toute seule à courir avec ce qu'on appelle un algorithme d'apprentissage par renforcement profond", indique l'université. Cela permet au robot de réaliser des ajustements pour maintenir son équilibre tout en changeant de position ou en étant en mouvement. Pour Jonathan Hurst, cette nouvelle étape est le signe que les robots marcheurs sont en passe de devenir monnaie courante, "à l'instar de l'automobile, et auront un impact similaire". Outre les tâches logistiques telles que la livraison de colis, les robots bipèdes disposeront un jour de l'intelligence et des capacités de sécurité nécessaires pour aider les particuliers à leur domicile, a-t-il ajouté.

Agility Robotics est également derrière Digit, un robot bipède expérimenté par Ford et commercialisé depuis janvier 2020. Contrairement à Cassie, Digit est doté de deux bras et deux jambes ce qui lui permet de transporter un colis tout en montant des escaliers. Une caméra est fixée sur son torse et un Lidar remplace sa tête.