Magic Leap va utiliser la technologie cloud XR de Nvidia

Forte de sa nouvelle dirigeante, la start-up Magic Leap s'allie à Nvidia pour intégrer une solution de rendu XR dans le cloud à son prochain casque de réalité augmentée.

Magic Leap va utiliser la technologie cloud XR de Nvidia © Magic Leap

La start-up de réalité augmentée Magic Leap va s'appuyer la technologie cloud XR de Nvidia pour offrir des capacités de rendu déporté dans le cloud. L'intérêt de cette technologie est d'afficher des modèles très complexes, même sur un appareil mobile, mais aussi de faciliter la mise en place d'expériences multi-utilisateurs.

Le partenariat a été annoncé le 15 avril lors de la conférence Nvidia GTC, mais Peggy Johnson, nouvellement arrivée au poste de CEO, en a vanté les mérites à nouveau le 11 mai. Son intérêt pour le cloud n'est pas surprenant : elle était précédemment vice-présidente exécutive chez Microsoft, qui est avec son HoloLens 2 le principal concurrent de Magic Leap.
 

Very proud of the work the @magicleap team is doing in collaboration with @nvidia on a new, innovative #CloudXR integration. Can't wait to share more details soon. https://t.co/3HruyvAhIm

— Peggy Johnson (@PeggyJ) May 11, 2021


Le cloud, nerf de la guerre pour la réalité augmentée
Et l'un des avantages stratégiques de Microsoft par rapport à la concurrence est sa plateforme cloud Azure, qui innove entre autres dans les services XR avec des capacités de remote rendering (dont Flight Simulator est un exemple), les Spatial Anchors qui étaient utilisées notamment dans Minecraft Earth, ou encore la plateforme collaborative Microsoft Mesh.

Peggy Johnson a donné il y a quelques mois des indications au sujet du prochain casque de Magic Leap, qui doit lui permettre de se relancer face à son rival. Il devrait sortir d'ici la fin de l'année et sera ainsi 50% plus compact, 20% plus léger et avec un champ de vision "deux fois plus large". L'intégration de fonctionnalités cloud sera sans doute déterminante pour l'aider à se démarquer.

De manière générale, que ce soit dans le secteur professionnel ou pour le grand public, tous les acteurs de la réalité augmentée (Niantic, Facebook, Qualcomm...) s'accordent à dire que ces capacités cloud seront un passage obligatoire. De quoi aiguiser l'appétit des opérateurs télécoms, qui y voient un cas d'usage majeur pour la 5G.