Microsoft et Bridgestone s'associent pour détecter en temps réel les dommages causés aux pneus

Pour réduire les accidents de la route, Microsoft et Bridgestone travaillent sur un système de contrôle des pneus en temps réel. Le dispositif utilise Microsoft Connected Vehicle Platform et les données des capteurs du matériel préexistant. Il fonctionnera donc sans kit supplémentaire ni mise à jour nécessaire.  

Microsoft et Bridgestone s'associent pour détecter en temps réel les dommages causés aux pneus © Bridgestone

L'entreprise américaine Microsoft et le constructeur japonais de pneus Bridgestone annoncent le 30 juin la signature d'un partenariat pour développer un système de contrôle des pneus en temps réel. L'objectif est d'améliorer la sécurité routière en réduisant les accidents de la route.

Avertir le conducteur et les autorités
Selon les deux partenaires, 30% des accidents de la route sont causés par des défaillances techniques parmi lesquelles une pression insuffisante, une usure excessive ou irrégulière et le mauvais état de la route (nid de poule, objets, bordures de trottoirs...). Le système de contrôle automatique de pression des pneus (TPMS) et leur entretien régulier doivent permettre, en principe, d'éviter ces incidents.

Mais ce n'est pas toujours le cas. La présence d'un clou sur la route reste imprévisible et peut causer des dommages irréversibles sur un pneu. Raison pour laquelle Microsoft et Bridgestone veulent offrir aux conducteurs un système d'alerte en cas de pneu endommagé. Le système est également capable d'identifier le lieu de l'incident et avertir les autorités routières. Et à l'avenir, il pourrait être intégré à la technologie des véhicules autonomes et partager des informations sur les dangers de la route.


Sans kit supplémentaire ni mise à jour
Le système repose sur le Microsoft Connected Vehicle Platform (MCVP). Cette plateforme permet aux constructeurs de voitures de gérer une batterie de services allant des systèmes d'info-divertissement aux systèmes de navigation en passant par la conduite autonome et les services de télématiques, ou encore les prévisions et les mises à jour en direct. Le système utilise l'infrastructure cloud de MCVP et les données des capteurs du matériel déjà installé. Il fonctionnera donc sans kit supplémentaire ni mise à jour nécessaire.