Niantic tease ses lunettes de réalité augmentée et un jeu immersif multijoueur en 5G

Vidéo Les projets de Niantic semblent prendre forme. La start-up américaine, surtout connue pour le jeu Pokémon Go, a laissé entrevoir un bout de ses futures lunettes de réalité augmentée, et a présenté son premier projet d'application sociale 5G réalisée avec trois opérateurs télécoms.

Niantic tease ses lunettes de réalité augmentée et un jeu immersif multijoueur en 5G © Niantic

John Hanke, CEO de la start-up Niantic, s'est livré à un petit teasing le 29 mars sur Twitter. Il y a publié une image dévoilant en partie le reference design de lunettes de réalité augmentée que Niantic codéveloppe avec Qualcomm. Ce partenariat avait été annoncé en décembre 2019, lors de la présentation par Qualcomm de sa puce Snapdragon XR2.

Peu de détails ont filtré sur ces lunettes pour le moment, mais on sait que l'objectif de Niantic est d'y faire tourner sa plateforme de réalité augmentée, plutôt que sur un écran de smartphone. La start-up a une position unique sur le marché de ce point de vue car elle est à l'origine du jeu mobile Pokémon Go, qui reste un grand succès même cinq ans après son lancement. Niantic a d'ailleurs récemment signé un nouveau contrat avec Nintendo pour adapter d'autres de ses licences, à commencer par Pikmin.

Devenir la plateforme de réalité augmentée de référence
Mais les ambitions de Niantic vont plus loin. Elle cherche en fait à devenir l'acteur de référence de la réalité augmentée grâce à sa plateforme logicielle baptisée "Real World Platform", qu'elle a déjà ouverte aux développeurs tiers et aux commerçants. Ces futures lunettes sont l'une des briques technologiques derrière cette stratégie.

Spécialiste à l'origine des jeux basés sur la géolocalisation (et pas sur la visualisation immersive en 3D), Niantic s'est considérablement renforcé sur le plan technologique depuis trois ans, en particulier avec le rachat l'année dernière de 6D.ai, une pépite travaillant sur la cartographie 3D.
 


Une alliance stratégique avec les opérateurs télécoms
L'autre pan de son projet est la 5G, et surtout une stratégie de partenariat avec les opérateurs télécoms du monde entier pour démocratiser sa solution. Une première annonce en ce sens avait eu lieu en septembre 2020, et Niantic vient de dévoiler le 30 mars une première démonstration de cette plateforme de réalité augmentée "à l'échelle planétaire".

Nommée Urban Legends, il s'agit d'un jeu multijoueur qui tire partie de la faible latence et des gros débits de la 5G pour offrir une expérience sociale plus immersive. En effet, les performances de la 4G limitent la réactivité et la synchronisation qu'il est possible d'obtenir entre plusieurs appareils réunis dans un même lieu. Deutsche Telekom, Globe Telecom et Verizon testent d'ores et déjà Urban Legends sur leurs réseaux, et d'après Niantic les résultats sont impressionnants : une latence 10 fois moindre qu'en 4G et la possibilité d'avoir dix fois plus de participants.

Ce projet commun avec les opérateurs sera crucial pour Niantic dans la bataille qui s'annonce autour de la réalité augmentée. La perception dans l'industrie est que les lunettes AR remplaceront d'ici une dizaine d'année les smartphones, et la course est engagée pour s'imposer sur ce futur marché. Facebook et Apple sont déjà dans la course, de même que Microsoft et Samsung, et sans doute d'autres géants technologiques dont les plans n'ont pas fuité.