Orange recapitalise Orange Bank et rachète les parts de Groupama

Orange ne lâchera pas sa néobanque. L'opérateur, qui n'a pas trouvé de repreneur pour les parts détenues par Groupama, va les acquérir lui-même. Il renflouera également Orange Bank à hauteur de 230 millions d'euros.

Orange recapitalise Orange Bank et rachète les parts détenues par Groupama. © Orange

En dépit des pertes accumulées par sa filiale et de l'échec de sa recherche d'un repreneur pour les parts détenues par son partenaire Groupama, Orange a décidé de s'accrocher. L'opérateur télécom va recapitaliser Orange Bank à hauteur de 230 millions d'euros et racheter lui-même les 21,7% du capital encore détenus par l'assureur mutualiste. Il compte ainsi poursuivre le développement de sa banque mobile, qui a cumulé 643 millions d'euros de pertes entre son lancement fin 2017 et décembre 2020, dont 195 millions d'euros l'année dernière.

Groupama, qui avait permis de monter la néobanque en cédant 65% du capital de Groupama Banque à Orange pour créer Orange Bank, souhaitait sortir du projet pour cause de divergences sur la stratégie à l'international. Orange a l'intention de développer sa banque mobile en Afrique et en Europe de l'Est. L'assureur restera partenaire d'Orange jusqu'en 2028 pour la distribution de ses produits de banque au quotidien et du crédit à la consommation.

90% des nouveaux clients souscrivent une offre payante
Orange Bank compte 1,6 million de clients en France et en Espagne, dont 800 000 clients bancaires et 800 000 en assurance. Elle revendique 40 000 nouveaux clients par mois, dont plus de 90% souscrivent une offre payante en France. L'opérateur se félicite des synergies entre son activité télécom et son activité bancaire, les réseaux de distribution de téléphonie réalisant 35 opérations bancaires pour 100 opérations liées à la téléphonie mobile. Par ailleurs, en Espagne, le taux de désabonnement aux forfaits télécom des clients ayant souscrit une offre Orange Bank aurait été divisée par deux.

Cela n'empêche pas la néobanque de continuer à creuser ses pertes, même si Orange précise qu'il devrait les réduire "substantiellement" en 2021 grâce à une augmentation du produit net bancaire de 57% sur un an au premier semestre. Orange Bank compte sur le lancement d'offres d'assurance et sur la clientèle entreprises pour se développer. La néobanque a racheté Anytime en janvier pour se développer sur le segment des professionnels et des PME, et a noué un partenariat avec Younited en juin dernier sur le crédit à la consommation. Un appel d'offre est en cours sur l'assurance.