Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

1,8 milliard d'arbres recensés au Sahara et au Sahel grâce à l'intelligence artificielle

Vu ailleurs Une équipe de chercheurs a recensé près d'1,8 milliard d'arbres isolés dans l'ouest du Sahara africain et au Sahel. Pour parvenir à réaliser ce décompte, elle a  collecté des images satellitaires haute résolution de la zone et les a analysées à l'aide d'algorithmes d'intelligence artificielle.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

1,8 milliard d'arbres recensés au Sahara et au Sahel grâce à l'intelligence artificielle
1,8 milliard d'arbres recensés au Sahara et au Sahel grâce à l'intelligence artificielle © Pixabay

A base d'images satellites et d'algorithmes de reconnaissance d'images, des chercheurs sont parvenus à compter les arbres répartis au sud du Sahara et dans le Sahel. Une étude, détaillant la démarche, a été publiée mercredi 14 octobre dans la revue Nature.

De très nombreux arbres sont présents dans cette zone très vaste mais il est difficile de les recenser car, si certains forment des forêts, d'autres sont plus isolés. Pourtant, tous ces arbres sont essentiels au bon fonctionnement de l'écosystème même si les scientifiques ont peu de données sur cette végétation. Ce sont ces arbres isolés ayant une surface végétale de plus de 3 m² et situés sur une superficie d'1,3 million de km² dans l'ouest du Sahara africain, le Sahel et les zones subhumides que les chercheurs ont décidé de recenser.


Des images satellites analysées par une IA
Un projet impossible à réaliser sans outils d'automatisation. Dans un premier temps, les chercheurs ont collecté des images de la zone concernée notamment via le programme européen Copernicus, qui propose en accès libre des données issues d'une trentaine de satellites sentinelles d'observation de la Terre. Des images très haute résolution ont aussi été acquises afin de compléter la base de données.

Puis toutes ces images ont été analysées à l'aide d'algorithmes d'apprentissage profond et de reconnaissance d'image afin de distinguer les arbres sur ces photos. Ce sont plus d'1,8 milliard d'arbres qui ont été détectés, soit 13,4 arbres par hectare ayant une couverture végétale moyenne de 12 m², détaillent les chercheurs.


Ces arbres, beaucoup plus nombreux que ce qu'imaginaient les scientifiques, sont essentiels puisqu'ils permettent de stocker le carbone, fournissent de la nourriture et font office de refuge pour les humains et la faune. Les scientifiques vont pouvoir mieux suivre l'évolution de cette région et estimer plus précisément les taux de déforestation et de désertification. La prochaine étape sera de cartographier précisément l’emplacement et la taille de tous les arbres, et pourquoi pas préciser leur espèce.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media