Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

105 millions d'URL déréférencées par Google

Depuis le 1er janvier 2013, Google a déréférencé près de 105 millions de pages signalées comme violant les droits d'auteur, le plus souvent suite à une plainte des ayants droit.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Avec l'ère du piratage, Google référence des centaines de milliers de sites web qui contiennent des films, des séries, des albums ou des logiciels acquis frauduleusement et soumis au partage. Dans la plupart des cas, Google est alerté par les ayants droit et si l'hébergeur ne retire pas les contenus illicites signalés, il voit sa responsabilité engagée.

C'est la société Degban, spécialiste du droit de la propriété intellectelle, qui arrive en tête parmi les sociétés qui adressent le plus de requêtes de déréférencement à Google. Suivie de près par la British Phonographic Industry (BPI), le numéro un de la musique au Royaume-Uni et enfin la Recording Industry Association of America (RIAA), le fer de lance de l’industrie musicale américaine.

Le géant de l'internet, ne souhaite sûrement pas se voir accusé de complicité et en l'espace d'un semestre en 2013, il a déjà supprimé le référencement de plus de pages que durant toute l'année 2012.

Wassinia Zirar

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.