Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

16% des Américains ont déjà utilisé des cryptomonnaies

Étude Selon un sondage du Pew Research Center, les jeunes hommes sont les plus exposés à l'usage du Bitcoin ou de l'Ether. 43% d'entre eux ont déjà acheté, échangé ou utilisé une cryptomonnaie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

16% des Américains ont déjà utilisé des cryptomonnaies
16% des Américains ont déjà utilisé des cryptomonnaies © Pixabay

Un sondage du Pew Research Center vient mettre des chiffres sur l'engouement des jeunes pour les cryptomonnaies. Réalisé sur un panel de plus de 10 000 Américains au mois de septembre, il en ressort que 43% des hommes entre 18 et 29 ans ont déjà acheté, échangé ou utilisé une cryptomonnaie telle que le Bitcoin ou l'Ether. Ce segment est le plus "crypto enthousiaste", la moyenne s'établissant à 16% pour l'ensemble du panel. Ce qui est déjà significatif, comparé aux 1% qui répondaient par l'affirmative en 2015.

Seuls 13% des personnes interrogées déclarent n'avoir jamais entendu parler du Bitcoin ni de l'Ether. 

31% des 18-29 ans, hommes et femmes confondus, déclarent avoir déjà acheté, échangé ou utilisé une cryptomonnaie, contre 21% des 30-49 ans, et 8% des 50-64 ans. Quelle que soit la tranche d'âge, ce sont les hommes qui sont le plus enclin à adopter les cryptomonnaies (deux fois plus que les femmes en moyenne).

L'adoption ne dépend pas des revenus
Ce qui est également intéressant, c'est que le revenu n'est pas un critère significatif dans la ventilation des résultats. Les cryptomonnaies recrutent leurs utilisateurs dans toutes les CSP. En revanche, plus le revenu est élevé, plus les chances d'avoir entendu parler beaucoup parler des cryptomonnaies est grand.

Alors que le cours du Bitcoin a dépassé les 57 000 dollars et que certains le voient atteindre la barre des 100 000 dollars cette année, que l'inflation recommence à grignoter le pouvoir d'achat et que le rendement des placements sûrs a été complètement assommé par les taux bas, de plus en plus de particuliers s'intéressent aux cryptoactifs.

En France, l'agrément PSAN permet depuis 2019 de labelliser les plateformes qui s'adressent au grand public pour leur proposer des services d'investissement en actifs numériques, et le nombre de plateformes agréées augmente rapidement. Le plus grand acteur mondial du secteur, Binance, cherche à se faire une place dans l'Hexagone. Parallèlement, des initiatives comme l'expérimentation d'un euro numérique tendent à normaliser l'idée que les cryptomonnaies sont un modèle d'avenir. De quoi susciter de plus en plus de vocations.