Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

2 400 mégaoctets échangés en moyennne par mois et par personne en France d’ici à 2018

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Une véritable explosion du trafic. La généralisation de la 4G, la prolifération des smartphones, des tablettes et des objets connectés vont générer une augmentation colossale d’échange de données. La septième étude "Visual Network Index: Global Mobile Data Traffic Forecast Update, 2013-2018" sur les prévisions et tendances mondiales du trafic des données sur mobiles entre 2013 et 2018, publiée le 5 février 2014 par Cisco, annonce que leur volume sera multiplié par 11 d’ici à quatre ans, pour atteindre 190 exaoctets en moyenne annuelle (15 images partagées par jour par l’ensemble des 7,2 milliards d’habitants de la planète, à considérer qu’ils soient tous connectés). Pour la France, la 4G représentait 1,5 % des connexions en 2013 et générait 7 % des échanges. D’ici à 2018 sa part se portera à 25 % des connexions et génèrera 52 % du trafic. Le trafic mensuel moyen de données mobiles devrait atteindre 163,7 pétaoctets, soit l’équivalent de 41 millions de DVD ou 451 millions de SMS par seconde. Chaque personne échangera dans l’Hexagone 2 400 mégaoctets de données mobiles par mois d’ici à 2018. En 2013, cette moyenne était de 245 mégaoctets.

Luis Ivars

 
media