Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

20 millions d’euros pour la surveillance des infrastructures du réseau ferré français

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Dans les airs, écrans LCD et claviers ont fait entrer les cockpits des avions dans l’ère du numérique. Sur terre, tablettes et smartphones vont équiper les agents de la SNCF et de Réseau ferré de France (RFF) chargés de l’entretien du réseau ferroviaire français. Les deux entreprises ont annoncé qu’elles allaient consacrer 20 millions d’euros à la "traçabilité à 100 % de la surveillance des infrastructures". D’ici à l’été 2014, les agents chargés de l’entretien du réseau disposeront, à titre expérimental, de "Tournée de surveillance – observations visuelles", une application sur mobile. Par la suite, des apllications leur permettront de consulter les référentiels et les guides de dépannage, de consulter des cartes et des plans d’accès aux infrastructures. A partir du printemps 2015, 13 000 tablettes ou smartphones seront mis à leur disposition. Le matériel et les programmes n’ont pas encore été choisis. Ils devraient l’être dans les prochains mois après une procédure d’appel d’offres. Cette décision s’inscrit dans le cadre du plan Vigirail, doté de 400 millions d’euros et mis en place pour renforcer la sécurité des aiguillages et pour moderniser leur maintenance. Ce plan avait été présenté au mois d’octobre 2013, suite aux enquêtes qui avaient été menées après l’accident – sept morts et des dizaines de blessés – survenu en gare de Brétigny-sur-Orge (Essonne) en juillet 2013.

Luis Ivars

 
media