Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

2000 comptes de la fintech Robinhood vidés par des pirates informatiques

Hack of the week Vu ailleurs Des hackers ont infiltré près de 2 000 comptes souscrits auprès de la fintech américaine Robinhood. Leurs fonds ont disparu, tandis que le courtier en ligne est sous le feu des critiques pour son inaction.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

2000 comptes de la fintech Robinhood vidés par des pirates informatiques
2000 comptes de la fintech Robinhood vidés par des pirates informatiques © Igor Stevanovic

Si les vols de données font régulièrement la une de l’actualité, elles ne doivent pas faire oublier les vols de fonds, comme le rappelle Bloomberg News. Le média américain, qui s’appuie sur le témoignage d’une source interne, révèle que des hackers ont réussi à vider quelque 2000 comptes souscrits auprès de Robinhood.

La cyberattaque, qui se serait produite en septembre, a été confirmée par le courtier en ligne, qui a ajouté qu’un "nombre limité" de clients étaient concernés. Les cybercriminels auraient pu accéder à leurs comptes via le piratage de leur messagerie personnelle. Un scénario que certains clients refusent, arguant que la faille vient des systèmes informatiques de la société de trading.

La fintech sous le feu des critiques
Société américaine de services financiers basée à Menlo Park, Robinhood revendique plus de 13 millions de comptes utilisateurs. La fintech est critiquée pour ne pas avoir répondu suffisamment aux demandes de ses clients qui dénoncent sur les réseaux sociaux son inaction et son silence. Selon de nombreux témoignages des clients touchés par la cyberattaque, le support client n’était pas joignable en septembre, ni par email ni par téléphone. Une gestion de crise très mal perçue par les utilisateurs.

Robinhood, qui a remboursé ses clients, a envoyé cette semaine des notifications push aux utilisateurs pour leur suggérer d’activer la double authentification. La société californienne souhaite également mieux informer ses clients en matière de sécurité et selon Bloomberg, elle envisagerait d'ajouter un numéro de téléphone avec d'autres outils, sans préciser lesquels.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media