Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

27 000 articles de Wikipédia ont été rédigés dans une langue… qui n’existe pas

Vu ailleurs Un adolescent américain a pu rédiger pendant sept ans des articles sur Wikipédia dans une langue qui se voulait être du scots, une langue régionale d'Ecosse. Seul problème : le jeune homme, qui a créé 27 000 pages au total, soit la moitié de la version scots du site collaboratif, ne parle pas cette langue.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

27 000 articles de Wikipédia ont été rédigés dans une langue… qui n’existe pas
27 000 articles de Wikipédia ont été rédigés dans une langue… qui n’existe pas © Lane Hartwell - Wikimedia commons

Le journal britannique The Guardian relate le 27 août un cas montrant les limites de l’information collaborative. C’est un utilisateur du réseau Reddit qui a découvert que 27 000 pages de la version en langue scots du site Wikipédia, étaient écrites dans un langage incompréhensible. Le scots est une langue germanique parlée en Ecosse et en Irlande du Nord, et est entre autres un idiome régional des Lowlands. Son usage ne cesse cependant de diminuer et elle est en danger de disparaître.

A la source du problème, la rédaction de ces pages par un adolescent américain qui commence en 2013. A l’âge de 12 ans, l’utilisateur, qui se fait appeler AmaryllisGardner et qui habite la Caroline du Nord, commence à traduire des articles en scots. Ne parlant pas la langue, l’internaute utilise un traducteur automatique pour rédiger, mais aussi modifier des milliers de pages.

Un "vandalisme culturel"
Fautes d’orthographe, contresens, syntaxe, mots inventés… la liste des erreurs commises est très longue. Ultach, l’utilisateur de Reddit à l’origine de cette découverte, qualifie ce contenu de "vandalisme culturel". Par ailleurs, en étant l’un des premiers contributeurs du site, AmaryllisGardener devient administrateur et il a ainsi la possibilité d’annuler à loisir les modifications des autres rédacteurs… dont celles qui visaient à corriger ses erreurs. Bilan : près de la moitié des pages du site sont totalement incorrectes, auxquelles s’ajoutent 200 000 modifications fausses elles aussi.

La raison de cette découverte tardive s’expliquerait pas le fait que peu d’internautes consultent cette version de Wikipedia, selon les administrateurs du site. Les observateurs sont désormais partagés sur la conduite à tenir. Le scots est une langue qui perd peu à peu du terrain, et cette histoire la met encore un peu plus en danger. De nombreux contributeurs Wikipedia sont favorables à la destruction totale des pages éditées par AmaryllisGardener.

Mais pour d’autres, comme Michael Dempster, directeur du Scots Language Center de Perth, en Australie, ces contributions pourraient être conservées. Au regard de la bonne volonté de leur auteur et du travail effectué, l’expert plaide pour une réédition corrigée des contributions de jeune homme. A noter que celui-ci, désormais âgé de 19 ans, se dit victime de cyberharcèlement sur les réseaux sociaux depuis quelques jours.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media