360Learning lève 200 millions de dollars pour sa plateforme d'apprentissage collaboratif

La pépite française de l'EdTech 360Learning lève 200 millions de dollars. Un apport financer qui va lui permettre de recruter et poursuivre le développement de sa plateforme d'apprentissage collaboratif sur laquelle les apprenants peuvent développer leurs propres compétences, créer rapidement des cours et partager leur savoir-faire auprès de l'entreprise.

Partager
360Learning lève 200 millions de dollars pour sa plateforme d'apprentissage collaboratif

360Learning, spécialiste de la formation en entreprise et du "collaborative learning" lève 200 millions de dollars. La start-up de la French Tech a annoncé cette levée de fonds jeudi 21 octobre 2021. Elle a été réalisée auprès de Sumeru (Sumeru Equity Partners), SoftBank Vision Fund 2 et Silver Lake Waterman avec une participation de ses investisseurs historiques Bpifrance (Large Venture), XAnge et Educapital. Le spécialiste de l'EdTech a levé plus de 240 millions de dollars depuis sa création en 2010.

Création rapide de cours par les apprenants
360Learning, qui met l'apprentissage collaboratif à l'honneur, explique vouloir transformer la façon dont la formation en entreprise est abordée en la rendant ascendante plutôt que descendante. Les apprenants peuvent développer leurs propres compétences, créer des cours en 17 minutes et partager leurs compétences auprès de l'entreprise. 360Learning assure que près de 3 millions de cours ont été créé sur la plateforme, allant de l'intégration des recrues à la formation aux logiciels en passant par la formation des commerciaux et au leadership.

La start-up se targue de fédérer les collaborateurs "autour d'un état d'esprit commun favorisant la croissance". Elle promet aux entreprises une solution permettant de s'émanciper des grilles d'évaluation des compétences. S'ils le souhaitent, les apprenants peuvent ajouter des commentaires en temps réel sur les cours et signaler un cours obsolète ou inexact. 360Learning observe en moyenne 91% de complétion des cours sur la plateforme.

"Les apprenants prennent littéralement le contrôle de leur apprentissage et les entreprises dans lesquelles ils évoluent prospèrent dans ce nouvel environnement de travail devenu hybride", commente Nick Hernandez, fondateur et PDG de 360Learning. L'avènement du travail hybride pourrait renforcer la position de 360Learning.

300 recrutements
La pépite précise utiliser des technologies d'intelligence artificielle pour analyser des ensembles de données créés à partir des interactions. L'objectif : "permettre aux communautés d’apprentissage d’identifier les cours manquants ou les modules à améliorer, accélérer la diffusion des parcours et garantir une offre de cours adaptée aux besoins immédiats de tous les apprenants". 360Learning promet ainsi un gain de temps pour le département formation qui n'a plus besoin de vérifier et maintenir à jour les cours. La start-up assure avoir un score de pertinence de 95% des cours sur sa plateforme.

360Learning revendique 1 500 clients dont LVMH, Aircall, Toyota et Veolia. Avec ce nouvel apport financier, la start-up veut embaucher jusqu'à 300 salariés d'ici la fin de l'année 2022. Elle souhaite également se développer en Amérique du Nord, en Asie, en Europe et en Amérique du Sud. Une expansion géographique qui pourra notamment se faire par des fusions-acquisitions qui pourraient également l'aider dans le développement du produit.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS