Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

4 137 000 "prises d’otages" de données en 2013

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Les experts en sécurité vont avoir un nouveau défi à relever. Les pirates et autres esprits malveillants ont en effet mis en place un nouveau type d’attaques des données : la prise d’otages. A l’aide d’un "ransomware" (un rançongiciel), ces cyberpirates cryptent tout ou partie d’un disque et exigent une rançon pour rendre à nouveau ce contenu accessible à son utilisteur ou propriétaire. D’après l’"Internet Security Threat Report 2014", le rapport annuel sur la sécurité publié par Symantec, 4 137 000 attaques de ce genre ont été répertoriées en 2013, enregistrant une progression de 500%. L’éditeur de logiciels precise que les montants demandés varient de 100 à 400 dollars (73 à 290 euros).

Luis Ivars