Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

4 start-up françaises à surveiller dans l'AgTech

Les membres de la Ferme digitale forment un réseau de start-up innovantes à l'origine de solutions visant à développer l'agriculture de précision. Présentation de quatre d'entre elles, rencontrées à l'occasion du Salon de l'Agriculture, qui se tient jusqu'au 3 mars 2019.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

EKYLIBRE

 


Fondée en 2014 par David Joulin, cette jeune pousse propose un logiciel visant à regrouper en un seul lieu l’ensemble des fonctionnalités nécessaires à la gestion quotidienne d’une exploitation agricole. Sont par exemple recensés le nombre de têtes d’un cheptel, les stocks de semences ou le nombre de salariés. Ces données technico-économiques sont automatiquement croisées dans l’outil pour laisser place à des graphiques ergonomiques. L’objectif d’Ekylibre : alléger au maximum la masse de travail administratif pour que les exploitants se focalisent sur le terrain. L’abonnement à son logiciel coûte 29,90 euros par mois. Ils sont déjà 3000 à l’utiliser un peu partout en France.

 


WEENAT

 

 

Fondée en 2014 par Jérôme Le Roy, Weenat recueille en temps réel les données agronomiques et météorologiques de ses clients au niveau local. Station météo, anémomètre, capteur gel, tensiomètre et thermomètre de sol : les cinq capteurs connectés développés par cette jeune pousse nantaise facilitent les prises de décisions des exploitants agricoles en ce qui concerne les dates de semis, de récolte ou d’irrigation. Les traitements sur les cultures peuvent également être optimisés. Weenat garantit que sa solution permet à une exploitation de réaliser d’importantes économies via l’optimisation des ressources (eau, intrants, carburant) ainsi qu’un gain de temps et de productivité. Plus de 3000 capteurs ont déjà été déployés sur le territoire national par la start-up.


AIRINOV

 

 

 


Fondée en 2010 par Romain Faroux, la jeune pousse a imaginé une solution visant à ajuster la dose d’azote répandue dans les champs dans un souci de durabilité de l’agriculture. Pour ce faire, un drone survole les parcelles concernées. Pour le colza, celui-ci est capable de mesurer la différence des biomasses entre l’entrée et la sortie de l’hiver. Dans le cas des céréales, c’est la matière sèche qui importe. La dose d'azote est adaptée automatiquement chez l'exploitant équipé d'une console de modulation. Les autres peuvent la moduler manuellement grâce à une application maison, baptisée "Map-IN". A la clé, selon Airinov, d'importantes économies du fait d’un moindre recours à l’azote… et un meilleur respect de l’environnement. Le vol d'un de ces drones au-dessus d'un champ de céréales coûte 10 euros de l'hectare. Il faut compter 15 euros de l'hectare pour un champ de colza.


CONNECTING FOOD

 

 

Fondée en 2016 par Maxine Roper et Stefano Volpi, cette foodtech propose une solution de blockchain pour tracer et certifier l’origine de produits alimentaires. De l'agriculteur au revendeur, chaque maillon de la vie d’un produit est consigné sur le site web de la jeune pousse, accessible via un simple QR code. Il s'agit d'une solution adéquate pour contrôler la qualité des produits que l'on achète : un consommateur d'œufs peut par exemple s'assurer que l'alimentation des poules était garanti sans OGM. Avantage affiché pour les coopératives agricoles qui joueraient le jeu : un gage de qualité et de transparence à destination de l’industrie, de la grande distribution… et de l’international en cas d’exportation. Le tarif de l’abonnement fluctue selon la filière et le nombre d’étapes dans la chaîne.

 

A lire aussi

 

Rendez-vous au SIdO 2019, un événement L’Usine Digitale !

 

Vous souhaitez connaître les dernières innovations en matière d’IoT, de robotique et d’IA, rencontrer les acteurs du secteur et assister à des démonstrations adaptées à votre business ? Rendez les 10 et 11 avril au Sido à Lyon. Inscrivez-vous dès maintenant

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale