Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

5 cas d'usages qui font d'HoloLens la star de Laval Virtual 2017

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le casque HoloLens de Microsoft est celui que tout le monde s'arrache à l'édition 2017 de Laval Virtual. Présent sur de nombreux stands, il attire aussi beaucoup de curieux parmi les visiteurs professionnels du salon. Et pas seulement pour l'effet nouveauté. Même si la technologie reste émergente, les cas d'usages sont souvent déjà là, et avec des grands noms à la clé, comme Total ou Areva.

5 cas d'usages qui font d'HoloLens la star de Laval Virtual 2017
L'écran d'accueil de l'application de formation Total prend la forme d'une borne de station service virtuelle. © D.R.

L'édition 2015 du salon Laval Virtual avait été marquée par l'arrivée de l'Oculus Rift DK2. En 2016, c'est le HTC Vive qui avait pris l'évènement d'assaut. Cette année, c'est la réalité augmentée qui est à l'honneur avec HoloLens. Le casque de Microsoft est partout sur le salon, des stands d'Immersion (avec une démo Alstom) et d'HoloForge Interactive (sur une formation de grutier) à ceux de Technicolor et MiddleVR (qui présente une démonstration de travail collaboratif entre un HoloLens et un Vive). Microsoft n'a pas non plus lésiné sur les moyens avec un stand sur lequel sont présentées par moins de cinq preuves de concept issues du monde professionnel.

 

Areva s'intéresse de très près à la réalité augmentée

Trois des projets du stand sont liés au domaine de l'énergie. Deux ont été réalisés pour Areva et le troisième, le plus impressionnant du lot, l'a été pour Total. Tous ont été conçus par Conseil 3D, une société de services spécialisée dans la 3D interactive. Le premier projet Areva est une revue de design sur une pièce de centrale nucléaire. Il a été développé en tant que preuve de concept (POC) afin d'étudier comment plusieurs ingénieurs peuvent collaborer sur une même maquette 3D, chacun pouvant déposer des marqueurs sur la maquette pour attirer l'attention des autres sur certains points spécifiques.

 

Le second projet est une application d'aide à la maintenance sur une colonne de tuyaux segmentés (en photo ci-contre). Le technicien équipé d'un HoloLens se voit expliquer la marche à suivre (par une voix off et par des indications visuelles sur un double virtuel de la colonne) lors des différentes étapes de l'intervention.

 

Total forme ses techniciens à la maintenance des cuves

L'application Total HoloPro Training (THPT) est beaucoup plus avancée, car elle a vocation à être utilisée pour réellement former les équipes de l'énergéticien. "Nous avons développé 6 applications pour HoloLens jusqu'ici mais cela reste émergent, révèle Paul Lepicard, fondateur et président de Conseil 3D. La plupart sont des preuves de concept pour le moment, mais avec Total nous passons dans une phase d'industrialisation." A noter que comme souvent avec les grands industriels, les projets les plus ambitieux ne sont pas nécessairement ceux qui sont rendus publics.

 

L'application a pour but de former les techniciens à la maintenance des cuves de carburant des stations-services. Des opérations complexes et dangereuses qui n'ont lieu qu'une à deux fois par an. Le programme se divise en plusieurs segments. D'abord une partie didactique qui revient sur l'équipement nécessaire, la nature et la configuration des pièces concernées (limiteur de remplissage) et le principe de fonctionnement du dispositif. Le second volet est un examen concret qui demande à l'élève d'effectuer l'opération virtuellement, en démontant chaque pièce de la cuve pour y descendre, effectuer un remplacement, puis tout remettre en place.

 

L'auto-moto n'est pas en reste

Le quatrième projet met en scène un moteur de Peugeot 207 (en photo ci-contre) sur lequel une application développée par Diota permet d'augmenter les interventions. L'application fait aussi de manuel 3D et explique méthodiquement comment monter ou démonter le moteur. L'usage avec HoloLens n'est ici qu'une transposition d'une application déjà existante sur tablette. A noter que la preuve de concept n'a pas été réalisée pour Peugeot, c'est un projet interne à Diota.

 

La dernière application a été réalisée en interne par Microsoft France. Elle met en scène une collaboration à plusieurs (chacun équipé d'un HoloLens) sur le design d'un scooter. Un double virtuel apparaît à côté de l'engin réel et les modifications effectuées dessus sont répercutées auprès des autres participants. Mais la grande innovation est surtout la possibilité d'utiliser ses deux mains pour redimensionner et repositionner la maquette 3D en temps réel (à la façon d'un "pinch to zoom" sur un écran de smartphone), une fonctionnalité inédite sur HoloLens.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale