Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

5 technos pour vivre incognito à l’heure du digital

Rendre anonymes ses recherches, synchroniser ses données chez soi, chiffrer ses mails automatiquement, neutraliser les drones d’observation et même disparaître… Avec un peu d’effort, et ces cinq technologies, il est possible de protéger (un peu plus) sa vie numérique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

5 technos pour vivre incognito à l’heure du digital
5 technos pour vivre incognito à l’heure du digital © Qwant

Un moteur de recherche discret

Depuis les révélations d’Edward Snowden sur l’espionnage généralisé de la NSA, la tentation d’aller chercher ailleurs que dans des moteurs comme celui de Google se fait plus grande. Loin d’être encore à la hauteur de leur grand frère, des solutions de rechange comme le Français Qwant ou l’Américain Duckduckgo apparaissent. Les vacances pourraient être un moment propice au test de ces solutions qui misent sur l’anonymisation des requêtes.

 

Un cloud à la maison

Pas confiance dans le stockage de vos données dans le cloud ? Cozy Cloud tente l’expérience du cloud hébergé à la maison. Basé sur du logiciel libre, il permet d’avoir son serveur personnel chez soi, sur lequel sont synchronisées en permanence les données des différents appareils de la famille. Un moyen donc de sauvegarder et partager son agenda ou ses contacts en toute discrétion, sans les centraliser chez un Google ou un Apple, par exemple.

 

Mon mail à moi

La meilleure façon de protéger ses mails d’ingérences extérieures est sans aucun doute d’en chiffrer le contenu avant de les envoyer. Reste que le processus n’est pas à la portée de tous. Own-Mailbox a donc mis au point un petit serveur mail personnel qui héberge des adresses mail ou se connecte avec les adresses existantes et s’occupe de chiffrer ou de décrypter les messages. Conçu avec des matériel et logiciel open source, il utilise un modèle de chiffrement également open source.

 

Un drone qui attrape les drones au filet

Les amateurs de drones sont de plus en plus nombreux, et personne n’est à l’abri d’être dérangé pendant la sieste par ces petits appareils volants. Pour s’en débarrasser, la société de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) Malou Technologies a mis au point un drone antidrone. Tel un Thierry la Fronde du nouveau millénaire, il jette tout simplement un filet au-dessus du drone poursuivi pour l’attraper. Le dispositif est plutôt voué aux usages professionnels et pas à la portée de toutes les bourses. Mais pourquoi ne pas se cotiser ou faire appel au crowdfunding pour s’en offrir un et jouer à la chasse aux drones pendant les vacances ? Sinon, un bon vieux filet à papillons devrait faire l’affaire…

 

 

Une cape d’invisibilité optique

Depuis quelque temps, se multiplient les lunettes et les vêtements qui rendent invisibles aux appareils photo et caméras. Un peu d’infrarouge et quelques réflecteurs soigneusement positionnés renvoient par exemple la lumière des flashs. Mais de véritables "capes d’invisibilité" pourraient arriver.

Un doctorant de l’université de Rochester a mis au point un dispositif composé de plusieurs lentilles optiques qui cachent les objets placés derrière et ce, depuis différents angles. Même plus besoin de cape d’invisibilité, Harry !

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Pascal
18/08/2015 09h30 - Pascal

Aussi des tweets qui s'auto-détruisent en ajoutant un simple Hashtag #5m pour 5 minutes après son tweet www.efemr.com

Répondre au commentaire | Signaler un abus

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale