Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

587 emplois numériques supplémentaires pour la technopole Rennes Atalante

Les 337 entreprises de la technopole de Rennes Atalante continuent d'embaucher, elles ont créé 710 emplois nets l'an dernier dont 587 dans les secteurs du numérique.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

587 emplois numériques supplémentaires pour la technopole Rennes Atalante
587 emplois numériques supplémentaires pour la technopole Rennes Atalante © French Tech Rennes

Rennes Atalante se porte bien. La technopole bretonne réalise tous les ans à la même époque un bilan chiffré des emplois nouveaux. Au cours des 12 derniers mois, 710 créations d'emplois nets ont été partagés entre les 337 entreprises évoluant dans les espaces d'Atalante. L'année précédente, 432 emplois nets avaient été créés.

 

Malgré les difficultés d'une dizaine d'entreprises et les fermetures des implantations de Renesas et d'Alcatel Lucent, Atalante poursuit donc sa croissance. Elle profite essentiellement aux secteurs du numérique dont les 224 entreprises ont recruté en 2015 un total de 587 personnes supplémentaires ce qui porte à 15 541 le nombre des salariés de ce secteur qui est la véritable locomotive économique locale.

 

Un ecosystème autour d'Orange et Technicolor

A côté des groupes comme Orange et Technicolor, Rennes accueille des sociétés né ex-nihilo et qui ne cessent de progresser. C'est le cas de Médiaveille (Saint-Grégoire, Ille-et-Vilaine), agence conseil en stratégie digitale qui a recruté 22 collaborateurs supplémentaires l'an dernier pour atteindre un effectif aujourd'hui composé de 55 salariés et 8 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel.

 

71% des entreprises ont leur siège social dans les espaces de Rennes Atalante, elles concentrent 36% des emplois. 26% des entreprises disposent à Rennes de filiales ou de bureaux et présentent des sièges sociaux extérieurs à la région. Elles regroupent 64% des emplois. Chaque année, plus d'une dizaine de start-up naissent dans la technopole et sont accompagnées par l'association Rennes Atalante dont la direction générale vient d'être confiée à Corinne Bourdet qui était précédemment en charge de la communication. Elle remplace Yann-Yves Le Goffic, prématurément décédé en janvier dernier. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media