Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

6D.ai s'allie à Qualcomm pour proposer des expériences AR multi-utilisateurs sur smartphones et lunettes

Vidéo La start-up 6D.ai s’allie à Qualcomm pour accélérer le déploiement de sa plate-forme cloud de réalité augmentée, avec pour ambition de construire un jumeau numérique du monde entier.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

6D.ai s'allie à Qualcomm pour proposer des expériences AR multi-utilisateurs sur smartphones et lunettes
6D.ai s'allie à Qualcomm pour proposer des expériences AR multi-utilisateurs sur smartphones et lunettes © Capture YouTube

Coup d’accélérateur pour 6D.ai. Après 6 mois de tests en beta privée, la start-up californienne a annoncé le 27 août 2019 la commercialisation de sa solution. Désormais disponible sur Android en plus d'iOS, elle sera accessible aux utilisateurs d'appareils utilisant une puce Qualcomm Snapdragon.

 

Compatible avec les lunettes nReal Light

C’est l’autre volet de l’annonce, la société officialisant un partenariat avec Qualcomm, un allié de taille qui devrait permettre de déployer sa solution à grande échelle. Le premier appareil à tirer parti de ce partenariat sera Nreal Light, une paire de lunettes de réalité augmentée destinée au grand public et lancée au dernier MWC. Il sera possible à des utilisateurs de lunettes et de smartphones de profiter des mêmes expériences de réalité augmentée.

 

"Notre coopération avec Qualcomm est la première des nombreuses étapes que nous prenons dans la construction de notre carte 3D du monde", résume Matt Miesnieks, PDG et co-fondateur de 6D.ai. Son objectif depuis le début est la création une carte virtuelle du monde réel qui permette à plusieurs utilisateurs de partager la même expérience de réalité augmentée sur différents appareils et à différents moments.

 

Le cloud, clé de voûte des expériences collectives de réalité augmentée

Créée en 2017 par Matt Miesnieks et Victor Prisacariu au sein de l’Oxford Active Vision Lab, 6D.ai a développé une plate-forme cloud de réalité augmentée qui permet aux utilisateurs de stocker et partager des cartes 3D de leur l'environnement, capturées à l'aide de la caméra d'un smartphone. Pour la capture et la localisation dans les cartes virtuelles, 6D.ai se repose sur les framework ARKit (iOS) et ARCore (Android).

 

 

L'offre de la start-up s'articule autour du stockage dans le cloud, perçu comme étant la clé de voûte des expériences multi-utilisateurs dynamiques (avec interactions en temps réel) pour la réalité augmentée. Elle propose des API pour les entreprises qui leurs permettent de stocker des éléments AR en ligne, tandis un moteur 3D temps réel les affiche aux utilisateurs autorisés à y accéder.

 

Plusieurs utilisateurs peuvent alors les voir en même temps, ou quitter la plate-forme afin d'y retrouver plus tard le contenu. Cette technologie est perçue par plusieurs grands acteurs, dont Google et Microsoft, comme déterminante pour le succès de la réalité augmentée auprès du grand public. Ils ont développé leurs propres solutions en interne, ce qui place 6D.ai face à des rivaux de taille.

 

Gratuit jusqu'à fin 2019

6D.ai a également dévoilé son modèle économique lors de l'annonce, du moins celui des trois prochaines années. Pour encourager les développeurs à recourir à sa solution, la start-up propose une gratuité de 3 ans pour tout développeur lançant une application d'ici fin 2019.

 

A partir de 2020, elle proposera deux formules par abonnement (20 dollars par mois pour 20 000 téléchargements et 50 dollars/mois pour un maximum de 50 000 téléchargements). Elle proposera également une offre illimitée personnalisée, ainsi qu’un service d’assistance. L'entreprise compte déjà parmi ses clients des entreprises comme Autodesk, Nexus Studios, Accenture et d'autres sociétés classées au Fortune 500.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media