Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

7-Eleven teste à son tour un magasin sans caisse ni personnel au Texas

La chaîne de distribution américaine 7-Eleven a annoncé le 5 février expérimenter un magasin automatisé, sans caisse ni personnel. Accessible uniquement aux employés d’Irving, au Texas, il serait le fruit d’une technologie conçue en interne.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

7-Eleven teste à son tour un magasin sans caisse ni personnel au Texas
7-Eleven teste à son tour un magasin sans caisse ni personnel au Texas © 7-Eleven

C’est au tour de 7-Eleven d’annoncer son propre magasin sans caisse. Le distributeur américain a choisi Irving, au Texas, où est situé son siège social, pour lancer une expérimentation auprès de ses employés. Principe : une application dédiée qui permet réaliser des achats sans que les utilisateurs ne scannent leurs produits et sans passage en caisse. L’application intègre une facture détaillée des références achetées, juste après la sortie du client.

 

Selon le communiqué de presse, ce nouveau concept couvre une surface de 65 m² et propose un assortiment composé des références "les plus populaires vendues dans les magasins 7-Eleven, notamment des boissons, collations, snacking, d'épicerie, médicaments en vente libre et des articles non alimentaires", indique l’enseigne. L’offre a également été déterminée selon des techniques d’intelligence artificielle qui permettent de différencier les achats effectués dans ce magasin des achats des employés réalisés dans d’autres magasins 7-Eleven. Objectif : affiner progressivement l’assortiment et optimiser les stocks grâce à des données prédictives. "La gamme de produits continuera d'être affinée", confirme 7-Eleven.

 

Les cashless store au centre d'une bataille technologique

Tout comme Amazon Go à ses débuts – mais aussi Carrefour à Massy et Auchan près de Lille  – 7-Eleven a choisi de tester ce pilote auprès de ses employés. Un parti-pris qui permet de bénéficier de retours "francs et honnêtes", selon les termes de l’entreprise, et de réaliser "des ajustements pour améliorer" le dispositif. La chaîne précise que la technologie a été élaborée en interne, contrairement à ce que laissait supposer de premiers tests menés avec la société Cloudpick, qui fournit une technologie similaire.

 

Parmi les autres retailers qui planchent actuellement sur ces magasins automatisés, le nérlandais Ahold-Delhaize. En test auprès de ses collaborateurs de Quincy (Massachusetts), la société peaufine son cashierless store en partenariat avec UST Global et Intel. En Europe, sa filiale Albert Heijn a installé un pilote similaire à l'aéroport de Schiphol pendant 2 mois, et doté d’une technologie signée par la start-up américaine AiFi et la banque néerlandaise ING. 

 

La bataille technologique est essentielle pour le déploiement à échelle, Amazon espérant vendre ses outils, déjà opérationnels, à autres retailers, y compris en Europe. En France, la start-up Belive.ia développe plusieurs solutions basées sur la vision par ordinateur et qui intéressent notamment Intermarché. A noter qu'aucun déploiement à l'échelle n'est en cours en Occident, contrairement à la Chine.

 

Ce nouveau concept est né des "des attentes des clients", précise Joe DePinto, dirigeant de 7-Eleven. Positionné sur les commerces de proximité, le distributeur mène un plan de transformation digitale avec entre autres une refonte de son programme de fidélité, baptisé 7Rewards, un service et livraison à la demande, 7NOW ou encore l’expérimentation de terminaux mobiles dans plusieurs magasins.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media