Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

8 des 10 objets connectés les plus populaires présentent un risque pour la vie privée

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Des chercheurs en sécurité de Fortify, la branche sécurité de HP, ont publié une étude portant sur les dix objets connectés les plus populaires. Selon les résultats de l'enquête, 8 d'entre eux présentent un risque réel pour la vie privée. 

8 des 10 objets connectés les plus populaires présentent un risque pour la vie privée
8 des 10 objets connectés les plus populaires présentent un risque pour la vie privée © Florent Robert

Des communications non cryptées, une authentification insuffisante... les données personnelles des utilisateurs de 10 objets connectés phares semblent être soumis à des risques de piratage importants.

Dénichée par SC Magazine, une étude menée par Fortify, la branche sécurité de HP, démontre que parmi ces objets connectés les plus vendus (thermostats connectés, alarmes connectées, webcams, portes de garages connectées...), 80% d'entre eux ne sont pas sans risque pour la vie privée de leurs utilisateurs. 

Des appareils "facilement piratables"

Fortify affirme que les informations contenues dans ces appareils sont "facilement piratables" et indique que parmi les 10 objets connectés testés, 8 "ne disposent pas de mots de passe d'une complexité et une longueur suffisante."

Le type de données recueillies varie avec l'objet, il peut s'agir de l'identité du propriétaire, de son adresse ou, plus inquiétant, d'informations issues de sa carte de crédit. Fortify a communiqué les résultats de son étude aux fabricants d'objets connectés concernés par les failles de sécurité. 

Rapport de Fortify (HP) sur les objets connectés

Wassinia Zirar

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale