Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"80% de nos clients ayant leurs propres data centers veulent les fermer d'ici 2025", révèle Gérald Karsenti (SAP)

SAP et Microsoft réaffirment leur partenariat pour faciliter la transition des ERP vers le cloud. S/4HANA sera désormais proposé en priorité sur Azure, la plate-forme cloud de Microsoft.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

80% de nos clients ayant leurs propres data centers veulent les fermer d'ici 2025, révèle Gérald Karsenti (SAP)
Carlo Purassanta, président de Microsoft France, et Gérald Karsenti, PDG de SAP France. © Microsoft

SAP et Microsoft avaient annoncé en octobre 2019 un partenariat "privilégié" autour des offres Azure et S/4HANA. Ce mercredi 29 janvier 2020, ils réaffirment leur engagement consistant à proposer une intégration poussée de la solution d'ERP de SAP, S/4HANA, sur l'infrastructure cloud de Microsoft.

 

Microsoft et SAP réitère leur partenariat "privilégié"

SAP et Microsoft "se privilégient mutuellement", résume Carlo Purassanta, Président de Microsoft France, à L'Usine Digitale. Les clients de SAP se verront proposer en priorité la plate-forme Azure et inversement. Ces entreprises pourront bénéficier de la combinaison des atouts de la solution S/4HANA, de la SAP Cloud Platform et de Microsoft Azure pour accélérer leur transformation digitale.

 

"SAP et Microsoft sont très complémentaires", ajoute Gérald Karsenti, PDG de SAP France. "Microsoft a beaucoup de clients dans le domaine du cloud public et SAP propose, de son côté, une technologie éprouvée". Toutefois, les deux partenaires ne ferment aucune porte : SAP peut proposer ses solutions sur d'autres infrastructures cloud (Amazon Web Services ou Google Cloud Platform, également partenaires dans le cadre du projet Embrace) et Microsoft peut proposer d'autres solutions d'ERP.

 

Il en propose d'ailleurs certaines lui-même à travers son offre Microsoft Dynamics, mais Carlo Purassanta n'y voit pas un frein à leur coopération : "[Nos] portefeuilles se recoupent sur des morceaux de valeur mais il n'y a aucune prétention de Microsoft à dire qu'il est le concurrent de SAP sur la partie applicative. Une énorme majorité de clients, petits et grands, misent sur SAP", ajoute-t-il.

 

Forte croissance du cloud au détriment de l'ERP on-premise

Gérald Karsenti, qui évoque "un engouement fort" assure que "les clients migrent progressivement vers l'environnement cloud". Le principal souci n'est pas la demande selon lui, mais les compétences qui permettraient à ses clients de réaliser cette migration sans encombre.

 

La France suit le mouvement mondial. Ces trois dernières années, SAP a remarqué une accélération progressive de la migration vers l'environnement S/4HANA. Un mouvement qui se massifie aujourd'hui, d'où ce partenariat avec Microsoft. "80% de nos clients ayant leurs propres data centers veulent les fermer à l'horizon 2025", révèle Gérald Karsenti. Cela leur permet de réduire leurs coûts, d'améliorer leur rentabilité et de réduire leur impact environnemental.

 

La couverture géographique, l'atout clé d'Azure

L'un des arguments qui a séduit SAP est la présence de data centers Azure dans de nombreux pays. "Aujourd'hui Microsoft Azure a 54 zones d'implémentations contenant entre un et quatre data centers, soit une emprunte géographique plus forte que la somme de nos deux premiers concurrents", rappelle Carlo Purassanta. Cela permet aux clients de choisir la zone de référence dans laquelle leurs données sont stockées, ainsi que la solution de backup.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media