Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

9 nouvelles communautés French Tech labellisées en Outre-mer et à l'international

Quel est le point commun entre Beyrouth, Chicago et Munich ? Toutes ces villes accueillent désormais une Communauté French Tech. Au total, 9 nouvelles Communautés ont été labellisées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

9 nouvelles communautés French Tech labellisées en Outre-mer et à l'international
9 nouvelles communautés French Tech labellisées en Outre-mer et à l'international © SMG

La French Tech s'agrandit. Cédric O, le secrétaire d'Etat au numérique, a annoncé mercredi 21 avril 2021 la labellisation de 9 nouvelles "Communautés French Tech". Ce réseau est désormais constitué de 121 entités à travers le monde dont 13 capitales et 108 communautés (dont 45 en France et 63 à l'international) contre 13 capitales et 86 communautés lors de leur lancement en 2019.

Favoriser le développement à l'international
Les nouvelles communautés sont sélectionnées selon leur crédibilité, l'impact pour la stratégie de la French Tech et la solidité du dossier de candidature. Les nouvelles communautés labellisées cette année sont situées à Mayotte, en Martinique, en Australie, en Algérie (Alger), aux Etats-Unis (Atlanta et Chicago), au Liban (Beyrouth), en Turquie (Istanbul) et en Allemagne (Munich).

En labellisant des communautés situées en Outre-mer et à l'international, la French Tech affirme son ambition de rayonner à l'international. Un point important pour aider les pépites françaises à s'exporter et s'implanter sur de nouveaux marchés. "L'arrivée de 7 nouvelles Communautés à l'international dans des géographies où la French Tech n'était pas encore représentées telles que l'Océanie ou le Moyen-Orient illustre le dynamisme des entrepreneurs français sur tous les continent et ce malgré la crise", a commenté Cédric O, dans un communiqué.

Fédérer l'écosystème French Tech
Sous cette bannière French Tech, le gouvernement souhaite regrouper et fédérer l'ensemble de la communauté des start-up françaises. Un des objectifs étant de favoriser l'échange entre les jeunes pousses, lancer des kits pour les aider dans leurs démarches et déployer des outils pour favoriser leur développement. Ont par exemple été mis en place le French Tech Tremplin, le French Tech Visa ou les classements FT 120 et Next 40 qui regroupent les jeunes pousses les plus prometteuses.

Mais pas seulement. Ces Communautés peuvent demander à ce que certains projets soient subventionnés par le Community Fund. Par exemple, la Communauté d'Angers a pu mener un projet d'accompagnement des commerces dans leur transition numérique. Au total 128 projets ont déjà été subventionnés et la prochaine édition de ce Community Fund va ouvrir d'ici l'été.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.