Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A Bordeaux, Azendoo va être accéléré par... Cisco !

L’application de travail collaboratif de cette jeune société bordelaise a séduit Cisco. Le géant américain de l'informatique a décidé de l’intégrer à sa nouvelle offre collaborative et à son cloud, mais aussi de la sélectionner dans son très sélectif programme d’accélération. Ambitieuse, l’entreprise veut lever 5 millions d’euros cette année.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

A Bordeaux, Azendoo va être accéléré par... Cisco !
Azendoo a été créée à Bordeaux en 2012 par Grégory Lefort et Benoit Droulin. © Capture écran Youtube

"C’est une vraie reconnaissance pour nous d’être retenus dans le programme d’accélération de Cisco France", souligne Grégory Lefort, co-fondateur de la société Azendoo à Bordeaux en 2012, avec Benoit Droulin, ancien cadre d’Orsyp, un éditeur de logiciel français. Le signe que leur logiciel alternatif à l’e-mail - une plateforme virtuelle où des salariés d’une même équipe peuvent partager leurs informations, leurs documents et leurs applications cloud- a atteint une certaine maturité. Doté d’un "tchat" privé, le système facilite les échanges en direct et à distance sur un projet, tout en ayant les documents à portée de clics. Il a déjà séduit 360 000 utilisateurs dans 60 pays, mais, pour l’heure, seul un millier a souscrit à l’offre payante. Leur cible clients sont les départements marketing des entreprises, les agences de design et de presse. A ce jour, l’entreprise emploie 18 salariés.

 

Levée de fonds de 5 millions d’euros

 

En rejoignant le programme d’accélération de Cisco France, destiné à soutenir les start-up françaises à haut potentiel, Azendoo espère s’ouvrir des portes pour lever cette année 5 millions d’euros. Le programme va lui apporter de la visibilité. Il est doté de pas moins de 200 millions d’euros au total. "Cisco pourrait nous apporter 1 à 2 millions d’euros pour notre levée de fonds", confie Grégory Lefort.

 

En réalité, il s’agit d’un échange gagnant-gagnant. Azendoo va être intégrée aux solutions proposées aux entreprises par Cisco telles que Spark. "Cisco est très performant sur le hardware, mais jusque-là ils n’avaient pas de solutions pour planifier le travail au bureau", souligne Grégory Lefort.

 

Sur le plan technique, Cisco va amener à la société bordelaise son savoir-faire en matière d’audio et de vidéo pour intégrer des outils de visioconférence dans l’application. Mais, c’est surtout en termes de commercialisation et de visibilité que ce géant informatique va permettre à Azendoo de franchir un cap. "Notre objectif est d’avoir 10% de croissance par mois et d’atteindre 100 000 euros de chiffre d’affaires mensuel d’ici la fin de l’année", dévoile-t-il.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale