Actualité web & High tech sur Usine Digitale

A Bordeaux, les transports en commun misent sur le numérique pour gagner des voyageurs

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour cette rentrée, Transport Bordeaux Métropole (TBM), géré par Keolis, a revisité son site Internet pour offrir une mobilité plus intelligente à ses voyageurs. De nouveaux moyens de paiement sans contact vont aussi se développer. Objectif : passer le cap des 136 millions de voyages avant la fin de l’année

A Bordeaux, les transports en commun misent sur le numérique pour gagner des voyageurs
A Bordeaux, les transports en commun misent sur le numérique pour gagner des voyageurs © Pline - Wikimedia commons

Transport Bordeaux Métropole (TBM), piloté par Keolis, investit pour offrir un voyage "connecté" à ses clients. Son site Internet et son application viennent d’être repensés, afin de donner accès à un maximum d’informations en quelques clics : itinéraires, info trafic en temps réel, Web radio TBM (103.3), compte Twitter. Et, d'ici la fin de l'année, la validation sans contact va se développer. Il va être proposé de payer son ticket par carte bancaire en passant celle-ci juste devant le valideur. Avec l’espoir de faire baisser la fraude.

 

De son côté, l'application géolocalise l'utilisateur et lui indique désormais en temps réel l'heure d'arrivée du prochain bus ou tram et les alertes trafics. Avant fin décembre, l’usager pourra aussi acheter un ticket depuis son téléphone.

 

Les tramways, vélos et navettes fluviales progressent

Objectif : franchir le cap des 136 millions de voyages avant la fin de l’année. Contre 130,8 millions en 2015. Au 31 août, avec 87 millions de voyages, sa fréquentation était en hausse de 6,3 % par rapport aux huit premiers mois de l'année précédente. Une hausse due notamment aux tramways (+12%) portée par les extensions de ligne, alors que les V3, vélos en libre service, qui stagnaient, ont enregistré sur les trois mois d'été une hausse de 10% (4,5% sur les huit premiers mois).

 

Les bus enregistrent quant à eux une baisse de 3% de leur fréquentation tandis que les navelles fluviales Bat3 poursuivent leur progression (+26%) avec 48 000 voyages et que les Mobibus progressent de 10%. Sur les six premiers mois de l'année, les abonnements ont augmenté de 3,5% chez les jeunes, de 6% pour les adultes et 11% pour les séniors.

 

Avec 2512 salariés à ce jour, Keolis Bordeaux Métropole a enregistré 41,3 millions de recettes commerciales (sur les bus et trams), auxquels s'ajoutent 4 millions d’euros issus d'autres ressources comme la publicité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale