Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A Issy-les-Moulineaux, le smart grid devient opérationnel à l’échelle du quartier 

Bâtiments "smart grid ready", compteurs communicants et système d’information, le démonstrateur d’Issy-les-Moulineaux affiche ses premiers résultats.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

A Issy-les-Moulineaux, le smart grid devient opérationnel à l’échelle du quartier
A Issy-les-Moulineaux, le smart grid devient opérationnel à l’échelle du quartier  © DR

Après une année de travaux, Issy Grid a fêté, ce 26 septembre, ses premiers pas dans la réalité. Toutes les bonnes fées présentes à la naissance de ce projet de smart grid à l’échelle du quartier se sont réunies dans le centre de conférence de Microsoft, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). Et en premier lieu André Santini, le député-maire de la ville, qui s’est fait prophétique : "Vous assistez peut-être aujourd’hui à la naissance de l’équipe de France du smart grid". Cette équipe, "de première division", ce sont dix entreprises : Bouygues Immobilier, chef de file du projet, Alstom, Bouygues Energies & Services, EDF, ERDF, Microsoft, Bouygues Télécom, Schneider Electric, Steria et Total (pour les panneaux solaires de sa filiale SunPower).

Guillaume Parisot, directeur innovation de Bouygues Immobilier, a présenté "une année de travaux physiques et numériques". Près de 100 logements du quartier Seine Ouest ont été équipés de compteurs communicants par ERDF en juillet dernier. Deux immeubles tertiaires, la tour Sequana et l’immeuble Galeo - occupés respectivement par Bouygues Télécom et Bouygues Immobilier - ont été rendus "smart grid ready" par Schneider, qui y a installé ses systèmes de pilotage du bâtiment. 

Le poste de distribution du quartier a été modernisé par ERDF pour devenir communicant et pilotable à distance. Bouygues Energies a déployé sa solution de lampadaire communicant dans trois rues. L’ensemble est supervisé et piloté par le système d’information conçu par Microsoft, Steria et Embix (co-entreprise entre Alstom, Bouygues Energies & Services et Bouygues Immobilier).

Mesurer la création de valeur

Surtout, les dix partenaires ont mis en pratique la collaboration indispensable au développement du smart grid. "Travailler aussi étroitement ensemble était nouveau pour nos entreprises", a témoigné le représentant de Schneider. Ils devront continuer pour atteindre l’un des objectifs essentiels de ce démonstrateur : mesurer la valeur que peut créer un réseau intelligent à l’échelle d’un quartier et évaluer comment répartir cette valeur.

Manuel Moragues

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale