Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A Marseille, la Coque perce les secrets des objets connectés professionnels

Portée par le Centre National de Référence RFID (CNRFID), rebaptisé "Connectwave", "La Coque" a été inaugurée le 1er décembre à Marseille. Deux millions d'euros ont été investis dans ce centre de démonstration de technologies "IoT" réservées aux professionnels.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

A Marseille, la Coque perce les secrets des objets connectés professionnels
A Marseille, la Coque perce les secrets des objets connectés professionnels © Jean-Christophe Barla

C'est sur 120 m2 au cœur du village de Rousset (Bouches-du-Rhône) que le CNRFID a testé depuis juin 2015 son concept "Connectwave" de centre d'expérimentation et d'usages de solutions sans contact et objets connectés pour l'industrie, la logistique, la distribution... Mais son objectif était de l'implanter sur Marseille pour lui donner sa pleine dimension. Inauguré le 1er décembre, le "showroom" se déploie désormais sur 430 m2 près de l'immeuble "Les Docks", dans le périmètre du projet de restructuration urbaine et économique de Marseille, "Euroméditerranée". "La Coque", c'est son nom, a pour mission de recevoir tout professionnel ou entreprise, quelle que soit sa taille, pour lui présenter une gamme de solutions opérationnelles pour son activité. Son aménagement et son équipement représentent un investissement de 2 millions d'euros partagé entre l'établissement public Euroméditerranée, Connectwave, l'Etat, la Région et la Métropole Aix-Marseille Provence.

 

Mix de solutions

Dès l'entrée, le visiteur pénètre dans un espace "cosy". A gauche, un mur d'écrans,  sur la droite, un espace "café",  ici et là, des sièges rouges ou blancs, au plafond, des écrans TV suspendus... Le grand coq rouge, symbole de la French Tech, veille sur ce lieu confié, pour l'animation, à Aix-Marseille French Tech et VF Events. Parsemés sur l'ensemble de la surface ou adossés à des piliers, des plots exposent chaque solution, ses caractéristiques et attraits défilant sur un petit écran. "Nous en présentons plus d'une vingtaine qui aident à comprendre les enjeux de l'IoT dans les entreprises, explique Jean-Christophe Lecosse, directeur général de "Connectwave". A terme, nous en compterons une trentaine. La Coque est ouverte toute la journée, sauf privatisation par une entreprise, une collectivité ou pour un événement. Nous donnons à voir les technologies qui préparent et accompagnent la transition vers l'industrie du futur".

 

Evaluation concrète

Ces innovations peuvent être proposées par des grands groupes. Sponsor du lieu avec la Caisse d'Epargne Provence-Alpes-Corse et Jaguar Network, Engie, par exemple, en propose quatre pour la gestion intelligente des bâtiments (Axima), la performance énergétique (Vertuoz), l'approvisionnement par thalassothermie d'écoquartiers (Thassalia) ou la domotique dans l'habitat collectif dédié aux seniors (Ôgénie). "Cette solution "phygitale", mixant services physiques et digitaux, s'adresse aux responsables de résidences services et intergénérationnelles pour aider leurs locataires à bien vieillir chez soi. Son expérimentation est prévue à Lille et Montpellier", indique Stéphanie Merger, cofondatrice d'Ôgénie. Onet présente sa plateforme IoT d'évaluation de la propreté des sanitaires à travers la transmission automatisée de cinq données. STMicroelectronics détaille les attraits de son circuit d'identification dynamique qui ouvre l'accès à l'électronique embarquée de n'importe quel produit en fabrication, en stock ou en maintenance par l'intermédiaire d'un appareil compatible NFC. Orange a signé un partenariat jusqu'en 2020 avec Connectwave. "C'est un lieu unique car chaque objet connecté professionnel est présenté à travers son rôle et son impact potentiel au sein d'un processus industriel, logistique... Une entrepreneur peut mesurer vraiment la transformation qu'il peut en attendre pour son activité", assure Fabien Finucci, délégué régional Marseille-Provence d'Orange.

 

Structure fixe et mobile

Mais PME et start-up se voient offrir également une vitrine privilégiée pour leurs solutions d'optimisation des procédés industriels, de la supply-chain, de la maintenance ou de la traçabilité. AMDP/SNAP-On ont développé des "magasins industriels déportés et connectés", Axem Technology une technologie RFID d'identification de textiles en vrac dans un sac, Ebv un dispositif de géolocalisation indoor dans un environnement industriel, GreenCityZ (suivi en temps réel de réserve en eau en prévention des incendies), Blulog (capteur de température connecté)... Beaucoup ciblent l'amélioration de la gestion de la supply-chain ou des inventaires, l'identification et le suivi d'objets et produits : lEM-ECHO avec son étiquette RFID/NFC, Editag (vision en temps réel de flux industriels), Traxens (conteneurs multimodaux), Wid Group (bouteilles de vins et spiritueux) ou encore Ffly4u, Impinj, Ineo-Sense, Nexess, Ineo-Sense, Sato, Primo 1D...

 

PTC présente une plateforme industrielle combinant IoT, réalité augmentée et analytique, "ThingWorx". A la tête d'Edéien, une PME de 19 personnes à Aubagne spécialisée dans la conception et la fabrication de boites aux lettres, Christophe Szabo se diversifie dans les boites à colis connectés, avec QR code sécurisé, pour immeubles résidentiels et de bureaux. La Poste teste cette solution exposée le jour de l'inauguration. "Notre dispositif Zabox, combiné à une application, permet de réduire sensiblement le nombre de colis en instance chez les opérateurs postaux et évite aux destinataires des déplacements pour les récupérer au bureau voisin", explique le dirigeant.  Pour Daniel Nabet, président de Connectwave, "n'importe quelle société peut faire venir son staff ou des collaborateurs à la Coque, mais ces solutions sont transportables sur des salons, des événements et même, à la demande, au siège d'une entreprise pour être présentées à un comité exécutif. Toutes les formules sont envisageables".

 

Outil futur pour le bâtiment

En mai 2018, la Coque s'enrichira sur 62 m2 du premier espace métropolitain consacré aux technologies BIM/ CIM (Building/City Information Modeling) avec une salle immersive conçue pour les acteurs du bâtiment et de la construction durable. Un outil inscrit dans le cadre du "Plan Transition Numérique dans le Bâtiment" pour accélérer l'expansion des méthodes de construction collaborative à partir des maquettes numériques 3D. Le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) est partenaire du projet à travers une première expérimentation à venir sur l'écoquartier "Les Fabriques" à Marseille, porté par le groupement LinkCity / UrbanEra.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale