Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A Montpellier, les start-up de l’immobilier lancent leur mouvement "PropTech"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Affichant déjà 7 réseaux thématiques, la French Tech Montpellier en veut encore plus : elle soutient l’initiative de plusieurs start-up digitales de l’immobilier, qui lancent une initiative PropTech pour doper leur notoriété auprès des promoteurs, architectes...

A Montpellier, les start-up de l’immobilier lancent leur mouvement PropTech
A Montpellier, les start-up de l’immobilier lancent leur mouvement "PropTech" © Sylvie Brouillet

#PropTech_Mtp est le nouveau signe de ralliement du groupement PropTech Montpellier, qui s’est affiché pour la première fois ce vendredi 16 mars 2018 sur le Village des Start-up du Salon de l’immobilier de Montpellier. Il y a un an, plusieurs créateurs — Michaël Lalande d’Idéalys (applications mobiles de services résidentiels), Lahouari Kaddouri de LKSpatialist (applications pour les métiers du foncier et de l’aménagement), Angelo Blot et Jérôme Barthès de MaSmartHome (conseils et plateforme sur la maison connectée et la domotique) et Jeremy Guillaume de Snapkin (solutions de modélisation 2D/3D) —, tous accompagnés par la pépinière Cap Omega du BIC de la métropole de Montpellier, ont compris l’intérêt de se présenter en groupe à leur cible commune de promoteurs ou architectes, très sollicités.

"On essayait désespérément de joindre les promoteurs", relève Lahouari Kaddouri, fondateur de LK Spatialist. "La force d’un loup, c’est sa meute, renchérit Michael Lalande d’Idéalys. On a vu des grands groupes créer des accélérateurs, des incubateurs. Nous avons fait l’inverse, en partant des start-upMontpellier est très ‘riche’ sur ces métiers." Neuf jeunes pousses exposent sur le Salon de l’immobilier, du coup labellisé French Tech : aux quatre déjà citées s’ajoutent Amaplace (conciergerie connectée), Bureaux&Co (plateforme et gestion de bureaux partagés pour les petites entreprises), InSitio (gestion locative en ligne), les chasseurs immobiliers connectés de Net-Acheteur ou encore le créateur de signatures olfactives Arthur Dupuy, auteur d’un parfum pour la nouvelle tour L’Arbre Blanc de Montpellier.
 

La French Tech Montpellier en appui
Cette initiative #PropTech_Mtp est soutenue par la métropole de Montpellier et la puissante société d’aménagement Serm. "Nous avons déjà 7 réseaux thématiques French Tech, mais tous les écosystèmes doivent se rencontrer, il ne faut plus travailler en silo. Les start-up de l’immobilier seront mieux placées pour parler avec les promoteurs, pour se faire connaître des architectes, affirme Chantal Marion, vice-présidente au développement économique, à l’enseignement supérieur et la recherche, à l’innovation, la French Tech et l’artisanat, dont le périmètre s’est élargi à la planification urbaine. "Nous avons un tissu très fort de start-up qui agitent beaucoup la ville", assure pour sa part le directeur général de la Serm Christophe Perez. L’aménageur travaille déjà avec des membres du mouvement sur des ilôts ou futurs quartiers "intelligents".

La PropTech Montpellier s’appuiera sur trois piliers d’animation : des participations communes à des salons, un site web qui recensera les entreprises et des apéros-chantiers. Pour cela, elle s’est rapprochée du cluster FrenchSouth.digital pour un premier "apéro-chantier" mi-février 2018. "Avec une trentaine de participants, ce test a très bien marché", assure Lahouari Kaddouri.—

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale