Actualité web & High tech sur Usine Digitale

A Nîmes, l’Open Tourisme Lab va accélérer les start-up et tester les innovations

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Un accélérateur régional de jeunes pousses travaillant sur l’innovation touristique a été présenté le 26 septembre 2017 à Nîmes par la région Occitanie, Nîmes Métropole et huit entreprises du tourisme, du transport et du numérique. En octobre, un appel à projets européen conduira à la sélection de 10 à 12 start-up mi-décembre. La première promotion devrait intégrer l’accélérateur à la fin du premier trimestre 2018.  

A Nîmes, l’Open Tourisme Lab va accélérer les start-up et tester les innovations
A Nîmes, l’Open Tourisme Lab va accélérer les start-up et tester les innovations

Les contours de l’Open Tourisme Lab, "premier accélérateur régional de start-up dédié à l’innovation touristique", ont été dévoilés dans un hôtel d’affaires nîmois, à deux pas des Arènes romaines. A l’origine du projet : l’agglomération Nîmes Métropole, rejointe par la région Occitanie et huit entreprises du tourisme, du numérique et la mobilité : l’institut toulousain InSpace, le groupe viticole et d’œnotourisme audois Gérard Bertrand, l’agence web montpelliéraine Kaliop, Orange, Sncf, le groupe sétois d’hôtellerie de plein air Vacalians, l’école internationale d’hôtellerie Vatel Business School et le promoteur Les Villégiales.

Les entreprises partenaires fourniront des coachs et serviront de laboratoires pour les idées et technologies d’une douzaine de start-up par an.  "Le numérique et l’économie collaborative bousculent le secteur, relève la présidente de la région Occitanie Carole Delga. Notre territoire va devenir une zone d’expérimentation de solutions touristiques innovantes." Selon Yvan Lachaud, président de Nîmes Métropole, "le tourisme est sans doute le domaine le plus important de notre développement économique. Le secteur bouillonne de projets, il faut les aider".

 

E-tourisme, data, réalité virtuelle et augmentée...

 "L’accélérateur accompagnera l’éclosion des jeunes pousses inventant le tourisme de demain, avec des moyens importants et de la bienveillance", assure Alain Penchinat, président des Villégiales et de la nouvelle association Open Tourisme Lab créée fin juillet. Parmi les membres du conseil d’orientation figurent notamment les clusters numériques Frenchsouth.digital et GarDigital. L’Open Tourisme Lab s’inclut dans le réseau France Tourisme Lab et est parrainé par le Welcome City Lab de Paris. "Nous pourrons avoir des échanges avec l’incubateur parisien, remarque le directeur du projet Emmanuel Bobin. Nous visons des start-up qui sortent d’incubation, ayant fait la preuve de leur concept, ayant déjà du chiffre d’affaires."


L’Open Tourisme Lab se focalisera sur le tourisme culturel et patrimonial, l'œnotourisme, le tourisme de pleine nature et de plaisance, le silver tourisme, et le tourisme d’itinérance et data. Trois start-up régionales présentes au lancement - la solution de cartographie 3D et réalité virtuelle IGO basée à Nîmes et Paris, la plateforme collaborative de voyages personnalisés Openmytrip de Montpellier et la plateforme toulousaine de tourisme à vélo mountNpass, ont évoqué leurs attentes : la mise en réseau et l'accélération commerciale. "La levée de fonds est aussi au bout du chemin", assure Alain Penchinat.
 

Des locaux et des moyens

Des locaux neufs de 520 m2, situés dans le quartier central du Triangle de la Gare, à quelques centaines de mètres des Arènes de Nîmes, vont être aménagés durant six mois pour 500 000 euros. 50 à 60 postes de travail sont prévus. L’Open Tourisme Lab tournera avec un budget annuel de fonctionnement de 600 000 euros (bouclé sur trois ans), financé par des fonds publics (le fonds européen Feder, la région Occitanie et la métropole de Nîmes) et privés. L’équipe de quatre collaborateurs à temps plein sera composée de deux chargés d’affaires, d’une personne dédiée à l’expérimentation et d’un poste polyvalent, détaille Emmanuel Bobin.


La première promotion s’installe début 2018

Une douzaine de jeunes pousses intègrera début 2018 la première promotion. "Le programme d’accélération comporte 110 jours de présentiel", précise Emmanuel Bobin. Les start-up seront sélectionnées après un appel à projets européen, lancé dans la deuxième quinzaine d’octobre et dont les résultats seront dévoilés lors du "Campus de l’innovation touristique", un événement professionnel organisé par la région Occitanie le 14 décembre à Montpellier. L’Open Tourisme Lab a déjà prévu de participer aux salons ITB Berlin, Vivatech Paris et Top Resa et de lancer en octobre 2018 son deuxième appel à projets.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

DURAND Laurence

09/10/2017 20h08 - DURAND Laurence

Bravo pour cette belle initiative qui démontre que notre territoire est un excellent terreau pour innover dans le tourisme j'y crois pleinement et je vais suivre avec beaucoup d'intérêt ce qui va émerger dans les prochains mois.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale