Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

A Paris, Uber ajoute les scooters électriques de Cityscoot sur son appli

Les scooters électriques en libre-service de Cityscoot débarquent sur l'application Uber à Paris. Les deux acteurs de la mobilité ont annoncé leur partenariat à l'occasion du salon Autonomy qui se tient les 16 et 17 octobre 2019 à Paris. Sur l'application Uber il est désormais possible de réserver et payer un trajet en VTC, en vélo ou trottinette électrique Jump, et en scooter Cityscoot.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

A Paris, Uber ajoute les scooters électriques de Cityscoot sur son appli
A Paris, Uber ajoute les scooters électriques de Cityscoot sur son appli © Uber

A l'occasion du salon Autonomy, qui se tient les 16 et 17 octobre 2019, Uber a annoncé l'intégration de l'option Cityscoot dans son application. L'intégration de scooters électriques en libre-service est une première mondiale pour le géant du VTC.

 

Sur la même application il est désormais possible de réserver un trajet en VTC, en trottinette ou vélo électrique Jump ainsi qu'en scooter Cityscoot. Il est possible de localiser et réserver l'un des 4 000 scooters disponibles dans Paris et une douzaine de villes d'Ile-de-France ainsi que de payer son trajet directement via l'application Uber. Le prix est le même que sur Cityscoot, soit 29 centimes par minute d'utilisation.

 

Devenir un MaaS à coup de rachats et de partenariats

Uber fais un pas de plus vers le développement d'une plate-forme de MaaS (Mobility-as-Service), regroupant différents moyens de mobilité et leurs systèmes de billettique. Pour intégrer d'autres moyens de transports à son application Uber semble suivre deux stratégies différentes. Pour ce qui est des vélos et trottinettes électriques en libre-service, le géant du VTC à fait le choix du rachat de Jump. Pour ce qui est des scooters électriques, Uber a signé un partenariat avec Cityscoot. La start-up va-t-elle l'accompagner dans d'autres villes où elle est présente ? Ou Uber va-t-il conclure des partenariats avec ses concurrents ?

 

Uber souhaite aussi intégrer les transports en commun dans son application. Fin septembre, il avait annoncé une refonte allant dans ce sens. A Paris, des informations en temps réel sur l'état des transports ainsi que sur les horaires de départ et d'arrivée sont précisées. Les itinéraires pour se rendre à pied aux stations de bus, métro ou RER sont aussi indiqués. Prochainement, le prix devrait aussi être indiqué. La prochaine étape, serait d'intégrer le système de billettique permettant de payer son titre de transport. Etape d'autant plus importante que la région Ile-de-France souhaite développer sa propre application regroupant différents moyens de mobilité.

 

uber teste des abonnements pour fidéliser

Uber mène un autre chantier important sur son application : lister tous les services qu'il propose, et éventuellement des services proposés par d'autres sociétés. Pour l'instant, il est possible de choisir "VTC" ou "Eats" sur l'accueil de l'application dans des centaines de villes américaines et internationales. Le but étant qu'une personne qui souhaite se faire livrer à manger n'ait pas besoin de télécharger l'application Uber Eats.

 

En parallèle, Uber teste différents modules d'abonnement ou de fidélisation. L'objectif étant de pouvoir être la seule application de mobilité détenue par une personne en lui proposant tous les services dont elle a besoin.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale